ActualitésTest Shokz OpenFit : du confort et un excellent...

Test Shokz OpenFit : du confort et un excellent maintien avant toute chose

-

Contrairement aux écouteurs qui ont fait la renommée de la marque, les premiers écouteurs sans fil de Shokzi, les OpenFit, manquent de technologie de conduction osseuse. Cependant, leur design discret permet au porteur de rester conscient de son environnement. 

Sommaire

 Présentation

 Principalement connu pour ses écouteurs à conduction osseuse, Shokz conçoit désormais de véritables écouteurs sans fil, également connus sous le nom d’OpenFit. Ces derniers ne trahissent cependant pas l’ADN de la marque et sont dédiés aux sportifs et  utilisateurs qui souhaitent être conscients de leur environnement. 

Pour ce faire, ils s’appuient sur leur construction ouverte atypique, qui offre un maintien parfait et un confort optimal permettant au porteur d’être attentif aux  sons qui l’entourent. La promesse est aussi d’offrir une meilleure restitution sonore qu’un casque à conduction osseuse, même si comme on peut le voir, c’est loin d’être réalisé. 

 Prix ​​et disponibilité 

 OpenFit est sorti en juillet 2023 au prix de 199,99 euros. 

Conditions de test

OpenFit a été testé avec la version  du micrologiciel V_09 et la version bêta de l’application Shokz 2.0.4. 

Fabrication & Confort

Écouteurs

Pour leurs premiers écouteurs véritablement sans fil, Shokz a opté pour un design discret et un crochet autour de l’oreille. Le niveau de finition est assez standard : le corps principal est recouvert d’un plastique brillant anti-empreintes digitales, recouvert d’une surface en caoutchouc adjacente au logo de la marque. Le crochet est en plastique souple et se termine par une saillie. Cependant, les écouteurs semblent  très résistants et peuvent parfaitement résister aux chocs.  OpenFit est également certifié IP54, de sorte qu’ils peuvent résister aux éclaboussures et à la transpiration lorsqu’ils sont correctement entretenus après chaque entraînement intense. 

Nous ne critiquons pas ces produits OpenFit pour le confort. Premièrement, l’avantage de leur structure ouverte est qu’ils ne créent pas de  sensation d’intrusion et laissent le conduit auditif ouvert à l’air. De plus, le noyau est doucement stratifié au niveau anti-hélice et ne provoque pas de douleur même après des heures d’utilisation. Mais dans de rares cas, cette partie peut affecter légèrement l’anti-bruit lors de divers exercices sportifs, comme la course à pied. 

Le crochet permet aux 8,3 grammes de chaque écouteur d’être très bien répartis autour  de l’oreille et maintient parfaitement l’écouteur en place quelles que soient les conditions d’utilisation. Sa flexibilité permet également une compatibilité avec  de nombreuses formes d’oreille différentes. Il faut aussi savoir qu’il est tout à fait possible de porter des lunettes sans gêne. 

Boîtier

Les écouteurs sont assez impressionnants, le boîtier est également contraint par les circonstances. Il est assez difficile à transporter dans une poche de pantalon et ne peut pas être manipulé d’une seule main. La qualité du plastique utilisé est encore une fois assez moyenne, mais l’ensemble semble résistant : la charnière ne montre aucun jeu. Deux voyants, un allumé et un éteint, indiquent le niveau de charge de la batterie et l’état de charge. Un port USB-C arrière complète l’ensemble. 

Expérience utilisateur

Commandes

Les écouteurs sont contrôlés par les surfaces de contact à l’extérieur de chaque écouteur. Ils tombent assez facilement sous le doigt, mais ne sont pas vraiment des modèles de réactivité : lisez environ une seconde avant d’effectuer l’intervention. De plus, chaque action est accompagnée d’un son de qualité assez médiocre ; on aurait vraiment aimé des sons ou des bips plus significatifs. 

 De plus, seuls quatre gestes sont pris en charge :  appui sur les deux écouteurs et appui long. Les contrôles sont donc rapidement limités et il faut choisir entre contrôler la lecture, naviguer entre les pistes, régler le volume et activer l’assistant vocal. Notez également que l’OpenFit n’a pas de capteur de proximité ; par conséquent, ils ne s’arrêtent pas lorsqu’ils sont retirés ou ne passent pas en mode mono lorsqu’ils sont utilisés séparément. 

Connectivité

Le processus d’assemblage d’OpenFit n’est pas des plus simples, car il faut tenir les écouteurs  dans le boîtier puis garder les doigts sur leurs surfaces de contact pendant plusieurs secondes. Une fois connecté, OpenFit communique via Bluetooth 5.2 et est compatible avec les codecs SBC et AAC. De plus, l’absence de fonctions multipoints dans ces OpenFit est assez problématique, car pour changer d’appareil, il faut les retirer manuellement du premier appareil connecté, ce qui n’est pas très pratique. De plus, la connexion était parfaitement stable dans toutes les conditions, même dans des environnements très fréquentés, comme dans le métro aux heures de pointe.  La latence est d’environ 250 ms, ce qui est suffisant pour rendre  le visionnage d’un film ou d’une série inconfortable. Les écouteurs compensent partiellement cette latence, mais pas totalement : il reste quelques dixièmes de milliseconde, ce qui peut en agacer certains. Les jeux vidéo sont exonérés de  compensation et sont totalement impraticables.

Application

Certaines options de personnalisation sont accessibles via l’application Shokz, disponible sur iOS et Android. On y trouve diverses informations telles que le niveau de batterie restant en pourcentage, un lecteur assez rudimentaire, des commandes et des options de personnalisation de l’égaliseur. Ce dernier est difficile à utiliser car il se comporte de manière totalement aléatoire :

augmenter la barre des aigus a pour effet d’augmenter les graves, par exemple. Un comportement que nous espérons est dû à la version bêta de l’application à laquelle nous avons accès pendant les tests.

Audio

Malgré les nombreuses promesses du constructeur sur les performances sonores d’OpenFit, les premiers écouteurs véritablement sans fil de Shokz délivrent des performances dignes des pires écouteurs du marché, avec des caractéristiques totalement déséquilibrées, la précision générale est forte et les basses peuvent être déformées. Pour des écouteurs d’un tel design, l’extension des basses est assez surprenante et bien plus profonde que sur les LinkBuds de Sony, autre concept open-ear. Même ainsi, l’atténuation des basses fréquences est encore trop importante pour bénéficier d’une plate-forme complète. Ajoutez à cela une forte baisse des aigus et vous obtiendrez une signature complètement déséquilibrée, avec un son net et strident qui n’est pas facile pour nos oreilles.

Ainsi, les voix ainsi que de nombreux instruments sont artificiellement mis en valeur :

Écouter AC/DC C’est un long chemin vers le haut (si vous voulez jouer du rock’n’roll) qui ne vous mettra pas à l’aise, avec des guitares sursaturées et des cornemuses à deux doigts tranchantes qui peuvent vous crever les tympans.

Hormis cette signature déséquilibrée, le niveau de précision global est assez faible. Rien ne semble naturel : Les médiums et les aigus manquent de clarté, ce qui complique l’identification des différentes sources et limite considérablement la profondeur de la scène sonore.

Au-delà de cette signature déséquilibrée et du manque de raffinement, la reproduction des graves est particulièrement problématique. A l’écoute, lorsque l’on dépasse environ 50% du volume maximum, ce qui est rarement le cas en format ouvert, chaque grosse caisse ou grosse caisse électronique, ou même n’importe quelle note de basse, s’accompagne d’une distorsion sonore féroce. Les haut-parleurs ont l’impression d’avoir rebondi sur leurs gonds, représentés par un “clic” audible qui déforme complètement la reproduction sonore.

Isolation

OpenFit n’offre pas de réduction active du bruit et est complètement isolé du monde extérieur. Leur format non intrusif laisse l’entrée du conduit auditif complètement libre, vous permettant d’avoir une parfaite connaissance de votre environnement.

Kit mains-libres

La qualité d’enregistrement de ces OpenFit est tout à fait remarquable. Dans un environnement calme, les voix sont parfaitement claires et compréhensibles. Cependant, il est un peu saccadé, souffre d’un effet “boîte” assez prononcé et peut souffrir de sifflements. Dans les environnements bruyants, comme à proximité d’un carrefour très fréquenté, les problèmes décrits ci-dessus sont exacerbés, mais la capacité d’entendre clairement est à peine altérée, ce qui permet aux interlocuteurs de vous comprendre même dans les environnements les plus difficiles. 

Autonomie

Nous avons mesuré une disponibilité OpenFit de 6 heures, soit une heure de moins que la promesse du constructeur. Une valeur qui place le casque en dessous de la moyenne actuelle du marché (environ 7 heures) mais encore largement suffisante pour durer lors de n’importe quelle activité physique, même un marathon. Les cas offrent trois à quatre frais supplémentaires.  

POINTS FORTS 

  • Confort optimal.
  • Prise en charge sans faille. 
  • Équipement mains libres puissant. 
  • Il n’y a pas de blocage dans le conduit auditif, vous pouvez donc être conscient de votre environnement. 

POINTS FAIBLES 

  • Signature sonore complètement déséquilibrée (basses atténuées, image agressive). 
  • Forte distorsion dans les graves.  
  • Imprécision générale de la reproduction sonore
  • Manque d’isolation phonique. 
  • Problèmes d’ergonomie (égaliseur impair, latence pas entièrement compensée, appairage ennuyeux, etc.). 
  • Peu de fonctions (multipoint, capteur de proximité, recharge sans fil, etc.).

CONCLUSION

Malgré la philosophie de bousculer ce qui se fait déjà sur le marché des véritables écouteurs sans fil, impossible de ne pas être déçu par ces OpenFit. Bien sûr, la construction et le confort qu’ils offrent sont idéaux pour le sport, mais il n’y a aucune excuse pour les défauts ergonomiques et le grand vide acoustique de ces écouteurs. 

Actualité

Galaxy One UI 6.1 : Ces smartphones Galaxy recevront Galaxy AI fin mars

L'arrivée imminente de Galaxy AI sur les smartphones Galaxy Les utilisateurs de smartphones Galaxy attendent avec impatience l'arrivée de la...

Liste des smartphones Realme prévus pour la mise à jour Android 14 !

Le monde des smartphones est en perpétuelle évolution, et les utilisateurs sont constamment à l'affût des dernières mises à...

Android 14 : Les avancées majeures et innovations à venir

Depuis ses modestes débuts en 2008 avec la sortie du tout premier smartphone Android, le système d'exploitation mobile de...

Les fonctionnalités qu’Android pourrait adopter d’iOS 16 sous peu

Dans l'éternel duel entre iOS et Android, les utilisateurs se retrouvent souvent divisés sur les fonctionnalités et les expériences...

Les iPhones se bloquent à cause de la dernière mise à jour iOS

Problèmes post-mise à jour iOS : Les utilisateurs d'iPhone confrontés à des blocages Depuis la récente mise à jour iOS,...

Les défis d’Apple en Chine : une baisse significative des ventes d’iPhone

Une baisse de 24% des ventes d'iPhone en Chine La réputation d'Apple en Chine semble vaciller alors que les ventes...

Populaires

Comment contacter le service client Vinted ?

Vinted : le service client Vinted est un dressing virtuel...

Comment nettoyer votre clavier sans l’endommager ?

Optimiser le nettoyage de votre clavier Si vous utilisez souvent...