Les pépinières d’entreprises : tout ce qu’il faut savoir

0
331
Quels sont les services offerts par les pépinières d'entreprises et comment y participer

Une pépinière d’entreprises est un cadre conçu pour aider les titulaires de projets à faire de leurs idées une réalité. Comment y adhérer ?

Qu’est-ce qu’une pépinière d’entreprises ?

Une pépinière d’entreprises est une structure d’accueil et d’accompagnement pour les porteurs de projets qui souhaitent créer une entreprise. Cette structure s’adresse principalement aux entreprises en phase de démarrage ou ayant moins de deux ans d’existence. Entre autres services, la pépinière peut mettre à disposition des bureaux (temporaires ou permanents) et des salles de réunion, ou encore gérer les demandes d’embauche de personnel. Selon la Chambre de commerce et d’industrie de Bretagne, une jeune entreprise soutenue par une pépinière à 70 % de chances de réussir le lancement et le développement de son activité.

Distinction entre une pépinière d’entreprises et un incubateur d’entreprises.

La distinction entre une pépinière d’entreprises et un incubateur d’entreprises est primordiale. Le second s’adresse principalement aux entrepreneurs présentant un fort potentiel de développement, tels que ceux travaillant dans des domaines innovants ou technologiques. Il s’agit de start-ups hautement spécialisées et destinées à une croissance rapide. L’incubateur leur offre donc un environnement de travail adapté et le soutien d’experts précisément dans leur domaine d’activité. Ainsi, à la différence de la pépinière d’entreprises, qui est plus ouverte et flexible, l’incubateur est destiné aux parcs technologiques, aux centres de recherche, aux laboratoires spécialisés, etc.

Les différents types de pépinières d’entreprises

Il existe trois types de pépinières d’entreprises en France :

  • Les pépinières d’entreprises généralistes : elles regroupent un large éventail d’entreprises, que ce soit par leur domaine d’activité, leur statut juridique ou leur taille.
  • Les pépinières d’entreprises spécialisées : ces pépinières ciblent les startups opérant dans un domaine spécifique et n’accueillent que des entreprises opérant dans ce domaine. Par exemple, il existe des pépinières pour les spécialistes de la restauration, de l’informatique, des énergies renouvelables, etc. Ces pépinières sont similaires à celles des startups. Ces pépinières ressemblent souvent à des réseaux professionnels.
  • Les pépinières d’entreprises innovantes : ces pépinières d’entreprises innovantes, de création récente, offrent des services et des facilités aux entreprises opérant dans le domaine des nouvelles technologies et du progrès technique (multimédia, électronique, informatique, technologie industrielle, métiers du web, etc.)

Quelles sont les missions d’une pépinière d’entreprises et quels services offre-t-elle ?

L’objectif principal d’une pépinière d’entreprises est de promouvoir et de faciliter la création d’entreprises. Elle propose donc différentes solutions et aides pour répondre aux besoins fondamentaux des jeunes entreprises. L’incubateur favorise la mutualisation des coûts et met les startups en contact les unes avec les autres, c’est-à-dire qu’il présente les jeunes entreprises à un réseau ou à des partenaires potentiels. Ainsi, il tente d’accompagner la jeune entreprise sur la voie du succès jusqu’à ce qu’elle atteigne une certaine stabilité pour poursuivre ses activités et se développer. Les incubateurs offrent généralement des locaux commerciaux, un service de domiciliation, un service de secrétariat et toute une série d’aides personnelles.

Quelles sont les étapes pour adhérer à une pépinière d’entreprises ?

L’intégration dans une pépinière d’entreprises commence par un entretien préliminaire et le dépôt du dossier de candidature de l’entrepreneur, qui est ensuite suivi d’une analyse du projet. Celle-ci sera remise au comité d’admission qui évaluera de nombreux aspects tels que la pertinence du projet, la stratégie commerciale, la faisabilité de l’entreprise, etc. La jeune pousse ne pourra intégrer la structure qu’après avoir été validée par les comités technique et d’agrément. Une entreprise doit avoir moins de deux ans d’existence pour intégrer une pépinière d’entreprises. Les normes d’admission des incubateurs spécialisés ou innovants sont plus strictes. Lorsqu’une entreprise est admise dans la pépinière, elle doit signer une convention de trois ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici