ActualitésGuide Gratuit en 7 Étapes pour Créer Votre Blog

Guide Gratuit en 7 Étapes pour Créer Votre Blog

-

Bloguer vous permet de communiquer avec votre public de diverses manières, tant professionnelles que personnelles. Ils peuvent poursuivre des objectifs purement informationnels ou des stratégies d’acquisition avec des objectifs commerciaux. Quoi qu’il en soit, vous devez suivre un certain nombre de bonnes pratiques pour que votre site reste intéressant, de haute qualité et optimisé pour le trafic. Comment créer un blog et puis-je le faire gratuitement ? Quelles sont les exigences, les étapes à suivre et les méthodes à utiliser ? Dans cet article, nous allons le décrypter. Consultez notre guide gratuit pour créer un blog. 

Sommaire

Qu’est-ce qu’un blog ? Signification

Avant d’entrer dans les détails plus techniques, définissons le contexte. À quoi fait-on référence lorsque nous utilisons le terme « blog » ? Il s’agit simplement d’un site Internet qui publie des articles plus ou moins régulièrement. À l’origine, les blogs étaient principalement utilisés à des fins personnelles, comme une sorte de journal en ligne. Aujourd’hui, la finalité d’un blog dépend du contexte dans lequel il est utilisé.

Cette tendance ne va pas disparaître, car des centaines de blogs sont créés en ligne chaque jour et peuvent avoir un impact énorme sur les entreprises et les particuliers. 

Quel est l’intérêt de créer un blog ? 

Avantages des blogs d’entreprise

Voyons d’abord comment les entreprises souhaitent avoir un blog sur leur site Web. 

Améliorer le référencement naturel (SEO) et la visibilité

Le premier avantage est considérable. La création d’un blog encouragera les références organiques et augmentera la visibilité de votre entreprise en ligne.En fait, les blogs permettent aux entreprises d’exposer leur site Web à de nombreuses demandes liées à leur domaine d’expertise. Un site Web de seulement 10 pages aura du mal à se classer dans les résultats de recherche. A moins d’avoir une stratégie netlink très forte, une image de marque très forte, ou une stratégie SEA globale, il est très difficile de positionner son entreprise sans créer de contenu.

De plus, c’est un moyen « gratuit » d’augmenter votre présence en ligne. Créer du contenu ne prend que du temps. Vous pouvez publier un article pour 0 euro par rapport aux autres moyens cités plus haut, comme le SEA ou le Netlinking. Cependant, il faut tenir compte du fait qu’il met beaucoup de temps à devenir efficace et qu’il est moins sûr. Il ne suffit pas de simplement publier un article et d’attirer deux fois plus de visiteurs sur votre site Web le lendemain. Le référencement est généralement un processus qui prend du temps. Si vous partez de zéro, cela peut prendre des mois, voire plus, pour que votre blog soit bien classé par rapport à vos recherches cibles. D’un autre côté, vous pouvez attirer du trafic organique qui ne vous coûtera rien à long terme.

Et là aussi, il ne suffit par de publier des articles, et d’attendre quelques mois pour voir des visiteurs arriver en masse. Il y a un certain nombre de pratiques à maîtriser pour optimiser son blog au référencement naturel. Déjà, les articles en eux-mêmes doivent être optimisés avec un mot clé bien ciblé, un bon titre, un bon balisage Hn (sous-titres), etc… Le blog lui aussi doit être optimisé avec un bon maillage interne entre les articles, des catégories bien définies, un site performant, responsive, propre techniquement, etc…

Bref, le blog va vous permettre de donner plus de visibilité à votre site et votre entreprise dans les résultats de recherche. Si vous suivez les bonnes méthodes, vous devriez réussir à atteindre un bon trafic. À ce sujet, il faut bien prendre en compte qu’un trafic important ne sert à rien pour votre business s’il n’est pas qualifié. En d’autres termes, et nous y reviendrons pour le 4ème avantage, il faut que vos articles attirent des personnes susceptibles de passer à l’achat (ou au devis) sur votre site.

Se positionner comme un expert

Un autre intérêt très puissant du blog pour votre entreprise, est le statut qu’il va vous conférer. Grâce aux différents articles que vous allez publier sur celui-ci, vous allez potentiellement devenir une référence sur votre sujet.Au travers des articles, vous allez montrer à tout le monde que vous êtes un expert de ton domaine d’activité, en partageant vos connaissances et compétences. Aux yeux d’un potentiel client, cela peut faire la différence. Surtout si on reprend le premier avantage. Il va peut-être chercher une information concernant le domaine dans lequel vous évoluez. Si vous lui apportez une réponse pertinente, avec de la valeur ajoutée, il vous fera confiance.

Aux yeux de vos concurrents et des autres professionnels, le constat est le même. Si vous êtes considéré comme une source de confiance par vos confrères, vous renforcez l’expertise de votre entreprise.Le blog est donc une manière pour votre entreprise de créer un lien de confiance avec le client, en devenant une référence de votre domaine d’activité. Cette réputation que vous allez gagner vous donnera un avantage certain face à vos concurrents.

Renforcer son image de marque

En partageant des informations et du savoir, votre image de marque sera d’autant plus renforcée. C’est l’occasion de donner un côté « humain » au site de votre entreprise.Vous allez avoir l’occasion de créer du lien avec eux au travers d’articles. En effet, vous allez transmettre à vos visiteurs la vision de votre entreprise. Vous allez en quelque sorte les inviter dans votre entreprise pour leur partager des informations qu’ils recherchent. Grâce à cela, vous mettez toutes les chances de votre côté pour rester ancré dans l’esprit de votre lecteur, qui, accessoirement, est sûrement intéressé par votre business.Vous allez aussi créer du lien avec l’espace commentaire sous les articles, dans lequel vos lecteurs vont pouvoir valider, contredire ou donner un complément sur votre contenu. Peut-être que si votre article est qualitatif, il sera partagé par certains de vos lecteurs sur leurs réseaux sociaux, une belle preuve de reconnaissance sociale.

Trouver des clients

Le blog est un réel outil d’acquisition pour une entreprise. Si vous souhaitez travailler dans une logique d‘Inbound Marketing, le blog, ou du moins la création de contenu, est presque indispensable.

En vous positionnant sur les différentes requêtes, vous allez attirer un certain trafic. Le but est, comme on l’a dit, d’attirer un trafic qualifié, potentiellement intéressant parce que vous essayez de vendre.Si vous réussissez à apporter suffisamment de valeur ajoutée à vos lecteurs, vous devriez réussir à les convertir en lead. Pour cela, il faut bien sûr ajouter des call-to-action vers de contenus annexes pertinents comme une newsletter, un livre blanc, un webinar, une checklist, etc… Les possibilités sont immenses mais le principe reste le même : obtenir les informations de contact.

Le reste de travail du tunnel de vente peut aussi servir de blog pour transformer le lead en client. Par exemple, des articles comparatifs, des études de cas clients, peuvent être pertinents. Ensuite, dans le cadre de la fidélisation, des articles d’actualité peuvent maintenir un certain lien avec votre client.

Les avantages d’un blog personnel

Peut-être que vous êtes un particulier et que vous cherchez à créer un blog à titre personnel, pour partager votre passion, votre vie ou votre expertise sur un sujet particulier. Découvrez les avantages que vous pouvez tirer d’une création de blog.

Partager et approfondir sa passion

La passion : le principe de base. Oui, on peut créer un blog juste pour l’argent sur un sujet qui ne nous intéresse pas, mais la qualité ne sera jamais au niveau d’un blog « passionné ». Si vous comptez créer un blog, publier des articles régulièrement et t’y tenir, il vaut être passionné, parce que vous allez y passer du temps !

Le blog est une façon pertinente de partager sa passion avec une communauté. Personnellement, c’est enrichissant, vous apprenez à transmettre des connaissances et un savoir-faire.En plus de cela, vous allez approfondir le sujet. Si vous comptez écrire des articles toutes les semaines ou tous les jours, vous allez creuser les sujets au maximum pour toujours avoir quelque chose à communiquer avec votre audience. Autrement dit, vous allez renforcer ton expertise sur le thème.

Si ce sujet est en lien avec votre activité professionnelle, c’est aussi une excellente manière de faire de la veille. Déjà, cela vous oblige à tenir votre veille quotidiennement pour avoir de quoi écrire. Et puis, vous rendez service à toutes les personnes qui cherchent, elles aussi, à faire leur veille.

Faire parler de soi

Créer un blog est un bon moyen d’asseoir son personal branding. Autrement dit, avec ce blog, vous allez pouvoir renforcer votre image de marque personnelle.

Si votre blog parle d’un sujet en lien avec votre activité professionnelle, vous deviendrez une référence en la matière, une source de confiance. Le jour où vous serez amené à chercher un emploi, cela peut largement jouer en votre faveur puisque cela montre à quel point vous aimez votre domaine, et à quel point vous êtes à jour sur celui-ci. Si votre blog parle d’un tout autre sujet, le résultat est le même. Il peut vous permettre de vous reconvertir dans ce domaine que vous aimez tant. Le blog est une manière de se créer des opportunités en faisant parler de soi.

Créer une source de revenu

L’argent, on y vient. Le blog est aussi une façon de se créer un revenu parallèle, voire un revenu entier. Encore une fois, un blog crée avec comme seule motivation l’argent (sans passion ou connaissance du sujet) est presque mort dans l’œuf. Mais, il faut reconnaitre que cela peut peser dans la balance.Il existe différentes manières de gagner de l’argent avec un blog :

  • Faire de l’affiliation : il s’agit de faire des liens vers des sites de vente. Dès lors qu’un achat a été réalisé à partir de votre lien, vous touchez une commission sur le prix de vente.
  • Écrire des articles sponsorisés : dès que votre blog aura une visibilité correcte dans votre domaine d’activité, vous pourrez prétendre à proposer ce service. Concrètement, une entreprise vous paye pour que vous publiez un article qui parle d’elle, de son produit ou de son service. Il faut bien préciser dans l’article qu’il est sponsorisé pour ne pas tromper ses lecteurs.
  • Faire de la publicité en display : proposer des espaces publicitaires sur votre site en échange d’une rémunération. Payé en CPM (coût pour mille impressions) ou en CPC (coût par clic), ce type de publicité est facile à mettre en place, mais ne permet pas de vivre décemment. C’est tout de même un petit plus et ça ne vous coûte rien.
  • Vendre des prestations : grâce à votre blog, vous pouvez facilement vous lancer en freelance grâce à l’expertise que vous démontrez sur celui-ci.

Développer ses compétences digitales et entrepreneuriales

La création d’un blog est aussi l’occasion de lancer un projet qui vous tient à cœur. Si votre blog est bon, il sera bête de se passer de la rémunération qui peut en découler. Dans ce cas, votre blog devient une vraie entreprise et un projet entrepreneurial à proprement parler.Créer son statut d’auto-entrepreneur est très rapide et nécessaire pour commencer à gérer ses revenus. Pourquoi ne pas tenter l’aventure ? Peut-être qu’un jour, et on vous le souhaite, ce blog vous permettra de vivre à 100 % de votre passion. Quoi qu’il en soit, c’est une opportunité de développer ses compétences d’entrepreneur au travers d’un projet.

C`est aussi l`occasion d`approfondir son savoir-faire digital. En gérant un blog, vous allez apprendre à gérer un site web, optimiser le SEO, améliorer l’expérience utilisateur, et bien plus encore. Avec un tel projet, vous allez vous initier à de nombreuses facettes du marketing digital. C`est une expérience non négligeable aujourd`hui, qui peut faire la différence dans tous les domaines d`activité.

Comment faire un blog facilement et gratuitement ? Guide en 7 étapes

Maintenant que vous savez tout ce que vous pouvez faire avec un blog et que vous avez pris votre décision, il est temps de commencer à créer votre blog. Avant de commencer la conception proprement dite de votre site, vous devez prendre en compte plusieurs exigences. Ce sont les quatre premières étapes. Il est important de partir d’une bonne base et d’avoir toutes les possibilités de son côté.

1 – Définissez le sujet général de votre blog

Bien sûr, la première chose à faire est de comprendre de quoi vous allez parler dans ce blog. Si vous êtes une entreprise, votre blog doit parler de l’expertise de votre entreprise pour améliorer votre réputation sur Google et auprès des internautes. Pour un particulier, le sujet est totalement libre, mais une fois qu’il est choisi, il vaut mieux s’y tenir. En effet, pour performer dans les résultats de recherche, il vaudra mieux s’établir comme étant un expert absolu d`un sujet, plutôt qu`amateur de 10 thèmes différents.

2 – Travailler son positionnement et sa charte éditoriale

Ensuite, il faut que vous travailliez la manière à travers laquelle vous allez transmettre votre savoir. Autrement dit, cela revient à travailler sa « marque personnelle » dont on parlait précédemment. Et, la meilleure manière de savoir comment se positionner est d’étudier en détail son audience. Étant donné le thème général que vous souhaitez attribuer à votre blog, vous devez définir les membres qui composeront votre blog. Cette tâche ne devrait pas être difficile si vous connaissez le sujet. Il ne faut cependant pas sous-estimer cela. Cela détermine toutes les actions ultérieures. Même si vous vous sentez « inutile » parce que vous avez déjà tout en tête, l’écrire peut être très utile pour que les choses collent physiquement. Pour mieux visualiser votre audience, vous pouvez utiliser des personas, une technique couramment utilisée en marketing. Les personas sont des personnages fictifs qui représentent différents types de personnes que vous souhaitez cibler. Cela vous permet de voir précisément comment est composée votre audience et de mieux comprendre votre audience.

Grâce à cette recherche sur votre audience, vous pouvez travailler votre positionnement. Il doit avoir du sens par rapport à votre audience, vos compétences et le contenu que vous souhaitez véhiculer. C’est encore plus important s’il y a un objectif commercial derrière cela. Maintenant que vous vous êtes engagé auprès de votre audience, vous pouvez également créer une charte éditoriale. Dans le cadre d’un blog, c’est essentiel. Une charte éditoriale est un document de référence qui donne le ton que vous souhaitez donner à votre blog, ou à vos articles. La même chose s’applique ici. Plus les objectifs seront définis avec précision et cohérence, plus la charte éditoriale sera simple et pertinente. Dans la charte éditoriale vous devriez idéalement trouver :

  •  Identité de marque. La ligne éditoriale à suivre au sein de l’article. 
  • Lignes éditoriales suivies dans nos différents médias liés au site internet. objectif de communication. 
  • Le style éditorial adopté par le site Internet. 
  • Différentes catégories/sujets sur le site Web. 
  • Charte “Iconographie” : Quelles images utiliser pour les illustrations ? 
  • Stratégie SEO quand c’est au point. 

Pour faire avancer les choses, il est important de tout planifier avant de commencer à concevoir votre site Web. Si vous envisagez de travailler sur votre blog avec d’autres, c’est aussi un moyen de maintenir sa cohérence. Même si vous n’êtes pas familier avec les sites Web, vous devriez être capable d’écrire l’article parfait en lisant la documentation. 

3 – Recherchez vos concurrents

Une autre étape à ne pas sous-estimer est la recherche concurrentielle. Elle est représentée ici par l’étape 3, mais pourrait également être placée en 1 ou 2.

Pour qu’un site Web soit performant, notamment dans les résultats de recherche, il doit être mieux classé que les autres sites Web. Que font-ils pour s’échapper ? Quelle valeur ajoutée apportent-ils au lecteur ? Choisissez vos 5 à 10 meilleurs concurrents et comprenez ce qui les rend si forts. Il n’y a aucun mal à s’en inspirer, à condition de ne pas faire de copies stupides. Vous devez également faire attention à ce qui affaiblit vos concurrents. En reconnaissant leurs faiblesses, vous pouvez les transformer en opportunités pour vous démarquer.

Il y a quelques points à noter dans cette analyse concurrentielle. Tout d’abord, commencez par les étapes « superficielles ». Votre site Web est-il visuellement attrayant ? C’est assez subjectif, mais si votre site Web est très mal conçu, cela va à son encontre. Visuellement, une attention particulière doit être portée à l’expérience utilisateur. La navigation est-elle claire et facile, les articles sont-ils faciles à lire ? Est-ce bien expliqué ? Posez-vous autant de questions que nécessaire pour identifier les faiblesses potentielles de votre adversaire.

Ensuite, intéressez-vous aux stratégies de vos concurrents au niveau éditorial. Quel type de contenu utilisez-vous, à quelle fréquence est-il publié, quels sont vos meilleurs articles ? L’objectif est de comprendre le positionnement de votre entreprise sur le marché. Vous pourriez également être intéressé par leur style d’écriture, par exemple par la manière dont ils s’adressent aux lecteurs et par leurs domaines de vocabulaire.

Encore une fois, il est important de connaître leurs forces et leurs faiblesses pour une meilleure compréhension. Une autre recherche concurrentielle possible pourrait concerner le référencement. Si vous débutez dans le référencement naturel ou si vous n’avez jamais entendu parler du référencement naturel, cette partie n’est pas obligatoire. Par exemple, certains outils comme SE Rankings permettent d’extraire tous les mots-clés pour lesquels vos concurrents sont positionnés, leur position dans les SERPs, le trafic estimé, etc. Extraire ainsi tous les mots-clés de vos concurrents vous permet de créer une base de données de requêtes. Il s’agit de requêtes de recherche pour lesquelles vos concurrents se classent plus ou moins. La meilleure façon de garder une longueur d’avance sur eux est de capter le trafic là où ils se trouvent. Par conséquent, en utilisant de telles méthodes, vous pouvez prioriser les mots-clés que vous souhaitez utiliser sur votre site Web. 

 De nombreux critères peuvent être consultés pour un concours. En matière de référencement, nous n’avons parlé que de mots-clés positionnés, mais vous pouvez également vous pencher sur les backlinks, les aspects techniques, les performances, l’optimisation des articles, le maillage interne, etc. Dans tous les cas, étudier la concurrence, c’est trouver des opportunités, trouver l’inspiration et se positionner de manière plus réaliste.

4 – Créer un plan éditorial

Maintenant que nous avons défini les bases du blogging, nous devons passer à la partie plus spécifique : le choix des articles. Le but est de « sélectionner » des articles afin de créer un plan d’édition.Il peut être tentant d’écrire « tous les jours » et d’improviser à chaque fois, mais vous risquez de perdre votre temps. Il est bien préférable de tout préparer à l’avance et de poser le moins de questions possible le moment venu.

Pour créer un plan éditorial, vous devez rédiger un sujet. Et vous avez besoin de mots-clés pour créer quelque chose sur lequel écrire. Pour obtenir des mots-clés, vous n’avez besoin que d’une analyse de mots-clés. 

 Grâce aux outils de référencement comme SE Ranking mentionnés ci-dessus, vous pouvez effectuer ce type d’audit de mots clés. Pour le faire comme un pro, nous vous recommandons de lire notre article sur ce sujet. Pour compléter cette analyse de mots-clés, il peut être intéressant d’utiliser l’analyse de mots-clés des concurrents, comme préconisé à l’étape précédente. Premièrement, c’est un moyen de trouver des idées de mots clés auxquelles vous n’auriez pas pensé en utilisant des outils de référencement. C’est aussi un moyen de progresser plus vite. Cela signifie maintenir la fluidité du trafic. En plus de l’analyse des mots clés axée sur le référencement, il existe d’autres moyens de trouver des idées de contenu. Une séance de brainstorming classique mais efficace avec votre équipe permet de rassembler de nombreuses idées sous différents angles.

Faire de la veille est aussi primordial. Cela permet d’être toujours au courant des actualités et donc des sujets potentiellement tendances.

La création d’un planning éditorial favorise la tenue d’une bonne fréquence de publication sur votre site. Dans un cadre professionnel, il va aussi vous permettre de mieux répartir les travaux dans votre équipe et d’avoir une vision globale sur le budget et le temps nécessaire à la rédaction.Grâce à vos cibles bien définies et à vos nombreuses idées de contenus, vous allez pouvoir passer à la création du planning très rapidement. Dans ce planning, il faudra que vous renseignez de nombreuses informations à propos des contenus que vous avez prévus : (important de noter qu’un planning comme celui peut également s’appliquer à des contenus sur les réseaux sociaux par exemple)

  • Le titre
  • La date de publication ciblée / échéance
  • Le type d’articles : s’agit-il d’un guide, d’une news, d’un comparatif, etc…
  • Le mot clé SEO qui est ciblé
  • Le personnage visé : est-ce que cet article a pour but de toucher toutes vos cibles ou seulement une partie d’entre elles ?
  • Le thème / la catégorie de l’article : à quelle catégorie de votre blog correspond cet article ?
  • Un petit descriptif du contenu de l’article pour guider la personne qui va rédiger. Tu peux même renseigner la structure de l’article (balises Hn)
  • L’URL, une fois que l’article est publié
  • Un léger suivi des statistiques après publication

Pour construire ce planning éditorial, vous pouvez utiliser un tableur, comme Excel ou Google Sheets. Il est également possible de faire ce genre de tâche dans un outil de gestion de projet comme Teams, Asana, Notion ou Trello.

Si vous comptez travailler avec des rédacteurs externes, il faudra plutôt rédiger des briefs rédactionnels pour chacun des articles commandés. Il s’agit d’un document qui résume globalement les différentes informations que l’on vient d’énumérer.

5 – Choisir la bonne plateforme pour ouvrir son blog

Vous avez désormais toutes les clés en main pour commencer la conception de votre site web. Il existe différentes manières de créer un blog, que nous allons passer en revue.

Utiliser un CMS gratuit (WordPress)

La première solution est, selon nous, la plus pertinente. Utiliser un CMS est dans beaucoup de cas sur le web la solution la plus efficace. Un CMS est un logiciel sur lequel vous pouvez gérer en quelques clics votre site web et ses contenus. Le leader des CMS se nomme WordPress et cela tombe bien puisqu’à la base, il s’agissait d’une plateforme de blogging.

L’avantage d’un CMS est qu’il couple la facilité d’utilisation d’un outil sans code et la flexibilité d’une solution développée sur-mesure. SI votre entreprise possède déjà un site web sur WordPress, il sera très simple d’ajouter une partie blog puisque, vous l’avez peut-être déjà remarqué, on peut trouver un onglet « Articles » dans l’interface administrateur.Posséder un site sur WordPress est totalement gratuit. Vous pouvez créer votre site web gratuitement et écrire autant d’articles que vous le souhaitez, sans limites budgétaires. Néanmoins, cette option n’est pas totalement gratuite parce qu’il faut compter l’hébergement de votre site. C’est malheureusement (et logiquement) le seul coût que vous ne pouvez pas vraiment esquiver.

Pour l’hébergement, nous vous conseillons Ex2, un hébergeur écologique et francophone. Il convient très bien aux débutants avec son service client de grande qualité. Les prix débutent à 4,49 € par mois, avec un nom de domaine et un certificat SSL offerts.Il est également possible d’héberger son site gratuitement avec certaines solutions comme 000webhost. Cette solution, développée par Hostinger, propose un forfait d’hébergement totalement gratuit, mais très limité. Si vous cherchez vraiment à créer un blog gratuit, c’est une alternative à considérer.

Passer par une plateforme de création de blog gratuite

WordPress n’est pas un outil très compliqué. Il demande certaines compétences et une certaine patience au début, mais il ne représente rien d’insurmontable. Et puis, son potentiel est tel que c’est une opportunité à ne pas louper.

Néanmoins, il se peut que vous soyez totalement allergique à la technique et que vous recherchiez une solution qui simplifie au maximum le travail. C’est un argument valable. En effet, si vous avez un problème sur WordPress et que votre site est down, vous ne pourrez compter que sur la communauté WP, votre hébergeur et vous.

Il existe de nombreuses plateformes qui vous permettent de gérer votre blog gratuitement et facilement. La première chose qui pourrait venir à l’esprit est Wix, même si ses fonctionnalités de blogging sont assez limitées. Vous pouvez également utiliser Jimdo, Blog4ever et Tumblr, mais tous ne sont pas entièrement gratuits. Par exemple, Tumblr exige que vous disposiez déjà d’un nom de domaine pour votre site Web.

En ce qui concerne les noms de domaine, sachez que la plateforme gratuite qui gère elle-même l’hébergement vous fournira certainement une URL contenant ce nom. Par exemple, vous pouvez trouver « ton-blog.jimdosite.com » sur Jimdo. Ces solutions ont l’avantage d’être gratuites, mais de tels noms de domaine n’ont pas l’air professionnels. À notre avis, il s’agit de la solution privilégiée dans le cadre des blogs personnels et présente de faibles exigences fonctionnelles.

Ajoutez un blog à votre site e-commerce

Vous souhaiterez peut-être ajouter un blog à votre site Web de commerce électronique. Il faut savoir que c’est possible dans la plupart des cas. Par exemple, Shopify vous permet d’en créer un en quelques clics seulement. Par défaut, il existe une sorte de blog de démonstration appelé « Actualités ». Vous pouvez soit l’utiliser pour créer le vôtre, soit repartir de zéro.

PrestaShop ne permet pas de créer un blog gratuit. Pour ajouter des fonctionnalités, PrestaShop utilise en fait des extensions appelées add-ons. Contrairement à Shopify et à d’autres solutions de commerce électronique, PrestaShop ne dispose pas de fonctionnalité de blog native, vous devrez donc ajouter une extension. Et ces extensions ont un prix. Il en existe plusieurs, mais attention, le prix le plus bas est de 69,99 € HT la première année. C’est très simple puisque les solutions de commerce en ligne comme WooCommerce fonctionnent déjà avec WordPress. Les blogs sont gérés de la même manière que les sites WordPress traditionnels. Selon la plateforme que vous utilisez pour gérer votre site e-commerce, vous pouvez toujours trouver un moyen de créer un blog. Pour plus d’informations, veuillez visiter notre blog dédié ou le site de la plateforme. Je ne sais pas encore si c’est gratuit.

6 – Commencez à rédiger votre article

Une fois que vous avez créé votre site Web sur la plateforme de votre choix, il ne vous reste plus qu’à exécuter votre plan d’édition.

Même avec le meilleur calendrier éditorial au monde, apprendre à écrire ne se fait pas du jour au lendemain. Il existe de nombreuses bonnes pratiques à suivre pour garantir que votre contenu est pertinent pour vos lecteurs, agréable à lire et optimisé pour une référence naturelle.

Premièrement, l’article peut ne pas être parfait ou prendre plus de temps que prévu. Tout cela est normal et fait partie de l’apprentissage.

Voici les différentes étapes à suivre pour rédiger un bon article de blog (voir l’article ci-dessus pour plus d’informations sur cette méthode).

  • Tout d’abord, vous devez être conscient des aspects stratégiques. Intégrez tout ce que vous avez construit en pensant à votre public avec des personnages pour que votre blog fonctionne et soit accessible aux internautes et plus encore.
  • Après cela, vous devez profiter de tout le travail que vous avez effectué jusqu’à présent en choisissant des mots-clés sur lesquels baser votre article. Lors du choix des mots-clés, il peut être préférable de cibler les requêtes les moins recherchées, mais plus ciblées et moins compétitives. 
  • Une fois que vous avez sélectionné un mot-clé spécifique, observez ce que font vos concurrents. Quels éléments ressortent de cette requête ? Comment sont structurés les trois premiers articles ? Quels sujets couvrent-ils ? Quel angle et quel format ont-ils choisis ? Combien de mots ont-ils écrits ? Analysez tout ce qui est écrit dans les trois premiers articles. Ils sont dans cette position parce que Google et les internautes ont une grande estime d’eux. Découvrez tout ce que nous avons fait dans nos articles de rang inférieur pour vous inspirer. Dans certains cas, ne vous laissez pas tromper par le positionnement. De très mauvais articles peuvent être publiés aux meilleurs endroits, peut-être parce que le site fait très autorité. C’est pourquoi nous devons prendre du recul ici. 
  • Une fois que vous avez rassemblé des informations précieuses à partir d’articles concurrents, vous pouvez décider comment attaquer les articles. En effet, cette étape peut être réalisée en même temps que l’étape précédente. Sous quel format sera l’article : guide, top, comparatif, article informatif classique, article d’actualité ? Les articles peuvent être modifiés de différentes manières. Pour décider lequel choisir, essayez de comprendre l’intention de recherche de la requête de recherche. En d’autres termes, vous pouvez comprendre ce que recherchent les internautes en tapant des mots-clés dans la barre de recherche. 
  • Vous pouvez maintenant saisir le titre de l’article. C’est une partie importante car ce facteur est très important pour le SEO du point de vue de Google. De plus, un titre bien rédigé est plus susceptible de donner envie aux internautes qui le voient de cliquer dessus. Le contenu de l’article doit être clairement expliqué en 60 caractères ou moins. Vous n’êtes pas obligé d’inclure le mot-clé cible exact de votre article. Si vous utilisez des phrases similaires et que votre article est bien rédigé, Google devrait pouvoir le comprendre.
  • Ensuite, vous devez ajuster la structure de votre article à l’aide des balises Hn (H2, H3, etc.). Ce sont des titres de différents niveaux. Ces influences ont un effet positif sur les référencements naturels, car elles aident Google à comprendre comment votre site est construit et quelles informations sont envoyées. C’est aussi un élément positif pour les lecteurs. Un article bien structuré est toujours plus facile et plus agréable à lire. En plus des concurrents, vous pouvez également voir les résultats de recherche tels que le PAA, les recherches associées et les recherches suggérées pour vous inspirer. Après cela, vous pouvez commencer à rédiger la partie introduction de l’article. Ceci est important car Google met davantage l’accent sur le contenu textuel situé au-dessus de la ligne de flottaison. Ceci est également important pour les utilisateurs, car ils doivent s’assurer que l’article contient les informations qu’ils recherchent. N’ayez pas peur d’« aller trop loin » pour inciter les internautes à lire davantage. 
  • Ensuite, vous pouvez rédiger le texte intégral de l’article. N’oubliez pas d’inclure la méta description de l’article (le petit extrait qui apparaît sous le titre dans les résultats de recherche). Cela n’affecte pas l’optimisation des moteurs de recherche. Ainsi, lors de l’écriture de cette balise, concentrez-vous sur l’utilisateur. Doit comporter moins de 160 caractères. 

7 – Tenir un blog

Écrire des articles, c’est bien, mais maintenir un rythme de publication sur des semaines, des mois ou des années, c’est encore mieux, mais difficile. Si ce blog n’est qu’une activité secondaire, il peut en réalité être difficile de gagner du temps et de faire face à des circonstances imprévues.

Dans les deux cas, la cohérence reste la clé. Vous devez également continuer à travailler sur l’optimisation du référencement. Par exemple, le réseautage interne est très important et permet de renforcer les nouveaux articles. Malheureusement, ce point est souvent oublié et relégué au second plan. 

Interaction communautaire

Si vous disposez de réseaux sociaux, n’hésitez pas à partager le contenu dès sa publication. Vous pourrez le réutiliser ultérieurement comme matériau pour créer des publications. Par exemple, vous pouvez utiliser des parties spécifiques de votre publication pour créer une publication LinkedIn afin de renforcer votre image en tant qu’expert du secteur.

Il ne fait aucun doute que vous devez valoriser votre relation avec votre public et votre communauté. Ce sont ces personnes qui vous donnent de la visibilité. Assurez-vous de répondre aux différents commentaires qui pourraient être laissés en dessous de l’article. N’hésitez pas non plus à partager l’article sur vos réseaux sociaux et à remercier ceux qui soutiennent votre travail.

Mettre à jour et améliorer les articles de blog

Vient ensuite la partie la plus importante de la maintenance : la mise à jour/amélioration du contenu. Améliorer continuellement votre contenu est gagnant-gagnant pour tout le monde.

En ajoutant de nouveaux formats de contenu à vos articles ou en mettant à jour les données répertoriées, vous pouvez offrir encore plus de valeur à vos lecteurs avec de nouvelles informations.

Pour Google, disposer d’un contenu plus récent et plus riche lui permet de mieux répondre aux demandes des internautes. Ainsi, non seulement vos lecteurs vous donneront des commentaires positifs, mais Google pourra également vous classer plus haut dans les résultats de recherche, vous serez donc également un gagnant. Bien entendu, les mises à jour peuvent se retourner contre vous. Ne vous inquiétez pas, essayez de comprendre ce qui n’a pas d’importance pour Google ou vos lecteurs. Rien n’est définitif. Vous contrôlez votre contenu, et il évolue au fil de son existence. Voici quelques actions possibles que vous pouvez entreprendre pour mettre à jour vos articles et augmenter leur valeur :

 Ajoutez du texte qui ajoute une valeur supplémentaire et fournit plus de détails sur le sujet abordé.

  • Ajouter du contenu en réponse aux demandes des lecteurs dans les commentaires 
  •  Ajoutez des infographies pour résumer visuellement votre contenu
  • Ajouter une image
  • Corrigez les faibles taux de clics (CTR) dans les résultats de recherche en mettant à jour les titres et les méta descriptions.
  • Mettre à jour les balises Hn potentiellement cassées
  • Reformuler ou améliorer des phrases ou des paragraphes qui manquent d’explications spécifiques
  • Améliorez les liens internes : ajoutez des CTA à d’autres articles de votre site
  • Ajouter du contenu qui apporte des améliorations aux articles concurrents
  • Vérifiez votre mise en page pour la rendre plus claire et plus facile à lire

Une fois ces mises à jour effectuées, vous pouvez modifier la date de l’article pour une date plus récente. Si vous n’avez rien modifié ni ajouté de nouveau contenu, nous vous recommandons de ne pas le faire.

 

Actualité

MacOS Sequoia fusionne votre Mac et votre iPhone grâce à cette nouvelle fonctionnalité

Avec macOS Sequoia, le nouveau système d'exploitation de bureau d'Apple, la marque à la pomme intègre de nombreuses nouveautés....

Nokia révolutionne les appels téléphoniques avec un son 3D immersif

Une avancée technologique majeure Nokia a franchi une étape décisive dans l’évolution des appels téléphoniques. Le 10 juin 2024, Pekka...

Assassin’s Creed Shadows : Comment la météo dynamique va changer votre façon de jouer ?

Une immersion dans le Japon féodal L’Asie a la cote dans le jeu vidéo en ce moment. Après la sortie...

Apple Vision Pro : le casque d’Apple arrive en France le 12 juillet

Le lancement international du Vision Pro Ce n’était qu’une question de temps avant qu’Apple se décide à offrir un passeport...

De l’eau gelée sur Mars, polluants éternels et voyage dans l’espace 

En système solaire : Mars : de l'eau gelée au sommet des hauts volcans de la planète Rouge Des traces...

03 choses à retenir de l’Ubisoft Forward 2024

L’E3 a peut-être disparu, mais le mois de juin est toujours synonyme d’annonces diverses et variées pour le monde...

Populaires

Comment contacter le service client Vinted ?

Vinted : le service client Vinted est un dressing virtuel...

Comment nettoyer votre clavier sans l’endommager ?

Optimiser le nettoyage de votre clavier Si vous utilisez souvent...