High-techTest de la Garmin fēnix 7 Pro : toujours...

Test de la Garmin fēnix 7 Pro : toujours aussi polyvalente et maintenant brillante

-

En janvier 2022, Garmin a dévoilé la montre Garmin fēnix 7, qui a apporté des améliorations significatives par rapport à la fēnix 6, une version vieillissante. Cette mise à niveau a été très convaincante et a suscité beaucoup d’enthousiasme. Cependant, contrairement à la fēnix 8, qui était attendue avec impatience, la fēnix 7 Pro, annoncée fin mai 2023, ne prétend pas être une fēnix 8. Les attentes et les espoirs sont donc moins élevés pour cette nouvelle version.

Néanmoins, la fēnix 7 Pro offre des caractéristiques intéressantes sur le papier, qui pourraient séduire ceux qui recherchent une montre de sport haut de gamme. Elle dispose d’un nouveau capteur de fréquence cardiaque, d’une lampe torche et d’un GNSS multibandes intégrés à tous les modèles, ainsi que de nouveaux scores d’aptitude, le tout au même prix de lancement.Mais que vaut vraiment la Garmin fēnix 7 Pro dans la pratique ? La réponse est donnée dans cet article. Découvrez tout de suite notre évaluation.

Sommaire

Garmin Fenix 7 Pro Fiche technique

Modèle Garmin Fenix 7 Pro
Dimensions 47 mm x 47 mm x 14,5 mm
Définition de l’écran 260 x 260 pixels
Dalle MIP
Mémoire interne 32 Go
Poids 56 g
Capteur de rythme cardiaque Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Oui
Indice de protection 10 ATM

Garmin Fenix 7 Pro Une montre robuste disponible en 3 tailles

Les fēnix 7 Pro sont disponibles dans les mêmes déclinaisons que les fēnix 7, offrant ainsi différentes options de taille pour s’adapter à tous les poignets :

– La version réduite de 42 mm, idéale pour les petits poignets : la Garmin fēnix 7S Pro.

– La version classique de 47 mm, adaptée à la majorité des utilisateurs : la Garmin fēnix 7 Pro.

– La version de 51 mm, conçue pour les aventuriers et sportifs aguerris : la Garmin fēnix 7X Pro.

Voici les tailles complètes des différentes Garmin fēnix 7 et 7 Pro :

Boîtier de 42 mm : 7S et 7S Pro Boîtier de 47 mm : 7 et 7 Pro Boîtier de 51 mm : 7X et 7X Pro
42 x 42 x 14.1 mm 47 x 47 x 14.5 mm 51 x 51 x 14,9 mm

Garmin a opté pour un design familier pour la fēnix 7 Pro, qui reste fidèle à son style baroudeur et sportif. Cette montre envoie un signal clair à tous ceux que vous croisez : vous êtes un adepte du sport en extérieur. Dans notre test, nous avons examiné la version S de 42 mm, dotée d’une finition dorée qui lui donne une allure plus élégante que la fēnix 7X Pro en noir. Cependant, il faut noter que la montre reste assez épaisse, ce qui la rend assez imposante sur les poignets plus petits.

La fēnix 7 Pro est principalement composée de polymère et d’acier inoxydable, tandis que la version Pro Sapphire Solar est en titane. Tous les modèles ont été soumis aux rigoureux tests de résistance de la norme militaire américaine, assurant ainsi une grande robustesse face à la chaleur, aux chocs et à l’eau – elle peut résister à une pression équivalente à 100 mètres de profondeur.

La principale nouveauté de la fēnix 7 Pro est l’ajout d’une petite lampe torche LED sur la tranche supérieure du boîtier. Contrairement aux modèles précédents de Garmin, cette fonctionnalité est désormais présente sur tous les modèles de la fēnix 7 Pro, quelle que soit leur taille. Selon notre point de vue, cette lampe torche est plutôt utile, mais nous aborderons cela plus en détail dans notre test.

Le reste du design est très similaire à celui de la gamme fēnix 7. On retrouve les cinq boutons physiques répartis sur les tranches gauche et droite, ainsi que la marque “Garmin” positionnée juste sous l’écran. Le bouton supérieur droit est légèrement encastré pour éviter les pressions accidentelles – c’est avec ce bouton que vous lancez, mettez en pause ou arrêtez une activité et que vous validez les actions.

Le dos du boîtier présente diverses inscriptions et arbore une couleur dorée voyante sur notre modèle de test. Le port de charge propriétaire est toujours présent, ce qui signifie qu’il n’y a pas de recharge par induction disponible sur la gamme fēnix pour le moment. Le câble de charge fourni par Garmin dispose désormais d’un embout USB-C à l’autre extrémité.On note également l’intégration du nouveau capteur optique, appelé Elevate Gen 5. Ce dernier semble comporter plus de diodes que la version précédente, lancée en 2021 et présente sur de nombreuses montres Garmin depuis lors. Nous n’avons pas été déçus par la précision du nouveau capteur, mais nous détaillerons cela dans la section dédiée de notre test.

Enfin, le bracelet de la fēnix 7 Pro bénéficie du système d’accroche Garmin QuickFit, ce qui permet de changer de bracelet en quelques secondes. Deux tailles de bracelets sont fournies à l’achat.

Garmin Fenix 7 Pro Un écran MIP légèrement amélioré

Comme c’est typique de la gamme fēnix, la fēnix 7 Pro est équipée d’un écran MIP (Memory-In-Pixel). Cette technologie est bien établie et est utilisée sur la plupart des montres de sport. Cependant, Garmin l’a encore améliorée pour la fēnix 7 Pro. Bien que les détails ne soient pas spécifiés en profondeur, la marque annonce une meilleure lisibilité en intérieur grâce à des améliorations apportées aux pixels, au rétroéclairage et au panneau solaire. En pratique, l’écran reste très lisible, voire même avec une nette amélioration selon certains testeurs qui ont comparé l’écran de la fēnix 7 avec celui de la fēnix 7 Pro.Il est important de noter que ceux qui recherchent des écrans AMOLED chez Garmin devront se tourner vers la gamme epix (Gen 2). Ces modèles sont essentiellement l’équivalent AMOLED de la fēnix 7 : offrant les mêmes fonctionnalités et dans la même gamme de prix, mais avec un écran plus lumineux, ce qui réduit l’autonomie. En effet, Garmin a lancé la fēnix 7 Pro en même temps que l’epix Pro (Gen 2), qui possède un écran AMOLED, et nous prévoyons de tester ce modèle prochainement.

L’écran de la fēnix 7 Pro est tactile, mais vous pouvez également naviguer à l’aide des boutons physiques.En ce qui concerne les différentes versions, il n’y a pas de modèle Standard de la fēnix 7 Pro. La version de base, appelée “Solar“, dispose d’un écran avec recharge solaire, tandis que la variante plus coûteuse, le modèle “Sapphire Solar”, offre une vitre encore plus résistante. Il n’est donc pas étonnant que l’écran de notre modèle de test (Sapphire Solar) soit resté intact après un mois et demi d’utilisation.Il est important de mentionner que chacun des deux modèles de la fēnix 7 Pro est équipé d’un écran avec recharge solaire. Toutefois, comme lors de notre test de la fēnix 7, nous n’avons constaté aucun gain significatif d’autonomie grâce à cette fonctionnalité solaire. Cela peut être différent pour les personnes passant la majeure partie de leur journée en plein soleil, mais pour une utilisation quotidienne classique, l’apport en autonomie est minime.Comme d’habitude chez Garmin, la fēnix 7 Pro propose une large variété de cadrans, offrant ainsi une personnalisation poussée de l’apparence de la montre.

Garmin Fenix 7 Pro Même interface, même application

À l’usage

La fēnix 7 Pro et la fēnix 7 sont pratiquement identiques en termes d’utilisation quotidienne. Une bonne nouvelle est que chaque modèle de la fēnix 7 est équipé de 32 Go de stockage, ce qui offre amplement d’espace pour enregistrer des cartes de navigation.

L’interface utilisateur n’a que très peu évolué. Contrairement à certaines attentes, on ne retrouve pas les menus retravaillés des Forerunner 265 et Forerunner 965. Il est important de noter que les gammes Forerunner et fēnix/epix sont gérées par deux entités différentes chez Garmin, chacune ayant ses propres spécificités.En substance, l’interface de la fēnix 7 Pro est la même que celle de la fēnix 7, avec quelques légers changements notables. Par exemple, un appui long sur le bouton inférieur gauche déclenche l’ouverture d’un menu rapide affichant les dernières cartes utilisées. Cependant, certains utilisateurs peuvent considérer que ce nouveau menu ajoute de la complexité à une interface déjà chargée. Heureusement, il est possible de reparamétrer cet appui long pour revenir au cadran principal.L’interface de la fēnix 7 Pro, comme pour d’autres montres Garmin, est complète mais parfois un peu surchargée. Les nouveaux utilisateurs de Garmin auront besoin d’un certain temps pour s’y habituer, mais ils peuvent personnaliser les différents menus affichés selon leurs préférences.

Pour naviguer dans l’interface, voici quelques indications sur les boutons :

– Bouton haut droit : lancer une activité ou valider une option.

– Bouton bas droit : revenir à l’écran précédent.

– Bouton haut gauche : allumer/éteindre le rétroéclairage de l’écran.

– Bouton milieu gauche : naviguer vers le haut dans les options.

– Bouton bas gauche : naviguer vers le bas dans les options.

Il est bon de savoir que certaines combinaisons de boutons ou des appuis longs peuvent déclencher d’autres actions, et il est même possible de personnaliser certaines de ces actions. Par exemple, un double-clic sur le bouton supérieur gauche allume la lampe torche, une fonctionnalité que nous allons aborder plus en détail.

Et la lampe torche alors ?

Comme mentionné précédemment, la présence d’une petite lampe torche sur une montre de sport s’avère étonnamment pratique. Avec une puissance similaire à celle d’un flash de téléphone, cette fonctionnalité est toujours disponible à notre poignet. Un double appui sur le bouton supérieur gauche permet d’allumer et d’éteindre rapidement la lampe torche. Nous avons été agréablement surpris par la fréquence d’utilisation quotidienne de cette fonctionnalité, que ce soit pour fouiller dans notre sac à dos, trouver notre chemin la nuit aux toilettes, repérer des objets dans l’obscurité d’un voilier ou même pour taquiner nos amis moins passionnés de montres de sport.Un menu spécifique permet de régler l’intensité du flash et de passer du mode d’éclairage blanc classique à une lumière rouge, plus adaptée pour une utilisation prolongée dans l’obscurité.

La lampe torche est également très utile pendant les activités sportives nocturnes. Elle est entièrement personnalisable en fonction du type de sport, de l’heure de la journée, du mode d’éclairage, de la fréquence et de la couleur. Par exemple, nous avons configuré la montre pour que la lampe torche clignote en rouge à une certaine fréquence pendant nos séances de course à pied nocturnes. Bien qu’elle ne serve pas à éclairer le chemin, elle joue un rôle essentiel de sécurité en rendant le coureur plus visible pour les conducteurs sur la route.

Il est important de noter que l’utilisation de la lampe torche peut réduire considérablement l’autonomie de la montre, en particulier lors des séances de sport. Nous aborderons plus en détail cet aspect dans la section consacrée à l’autonomie.

Application

Encore une fois, nous ne constatons aucun changement majeur : la fēnix 7 Pro s’intègre logiquement avec l’application Garmin Connect. Tout comme l’interface des montres, l’application est remplie de données. C’est la philosophie de Garmin : offrir à ses utilisateurs le plus d’analyses possible, même si cela peut dérouter les débutants. Cependant, les informations fournies sont globalement pertinentes pour progresser, bien qu’il faille du temps pour les maîtriser.

L’écran principal de l’application affiche différentes métriques et scores Garmin tels que la dernière activité sportive enregistrée, le statut d’entraînement, le score de sommeil, la fréquence cardiaque, le nombre de pas et d’étages gravis, etc. Vous pouvez personnaliser cette vue principale en ajoutant, supprimant et réorganisant les cartes selon vos préférences. Par exemple, si le suivi du stress ne vous intéresse pas particulièrement, vous pouvez le retirer de l’écran d’accueil en seulement deux clics.Toutes les métriques sont disponibles sous forme de liste dans le menu “Santé” de l’application, où vous trouverez des informations détaillées sur le sommeil, les calories brûlées, le SpO2, la respiration, la fréquence cardiaque, etc. Dans l’onglet “Performance”, vous pouvez accéder à toutes les analyses et scores proposés par Garmin à partir des métriques mentionnées précédemment, tels que le statut d’entraînement, le score de préparation à l’entraînement, le statut de la variabilité de la fréquence cardiaque, les prédictions des temps de course, le VO2 max, etc.Vous pouvez consulter un historique complet et d’autres détails dans chaque menu, avec une vue quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou annuelle. Certaines explications et analyses sont également mises en avant pour vous aider à mieux comprendre vos données. L’affichage de ces différents éléments est bien plus confortable sur l’application que sur l’écran de la montre.

L’application permet également de paramétrer la fēnix 7 Pro. Vous retrouverez toutes les options disponibles sur la montre, à l’exception de la gestion du cadran principal, qui se fait directement sur la montre.Un aspect que nous apprécions chez les montres Garmin est la possibilité de modifier en temps réel, pendant une activité sportive et depuis l’application, les cadrans de l’activité en cours. Par exemple, si vous remarquez que votre vue principale ne montre pas le dénivelé positif cumulé pendant une séance de trail, il vous suffit de passer quelques secondes dans l’application pour régler ce problème. Cette flexibilité est très pratique pour personnaliser votre expérience en fonction de vos besoins spécifiques.

Garmin Fenix 7 Pro Fonctionnalités de santé : de nouveaux scores, encore

La fēnix 7 Pro embarque tous les mêmes types de capteurs que la fēnix 7, mais avec quelques améliorations. On retrouve donc la puce GNSS avec positionnement multifréquence pour tous les modèles, ainsi que le nouveau moniteur de fréquence cardiaque, le capteur d’oxymètre de pouls, l’altimètre barométrique, la boussole, le gyroscope, l’accéléromètre et bien sûr la lampe torche.Comparée aux modèles fēnix 7, la fēnix 7 Pro se distingue par l’ajout de la lampe torche tant appréciée et du nouveau capteur optique. De plus, quelques dizaines de nouveaux profils sportifs ont été ajoutés pour satisfaire les utilisateurs.Comme d’habitude chez Garmin, la fēnix 7 Pro offre une pléthore de données et de fonctionnalités génériques. La montre mesure une multitude de paramètres, et c’est surtout les analyses qui en découlent qui caractérisent les montres Garmin. Ces analyses, bien que souvent pertinentes, peuvent parfois être trop nombreuses pour certains utilisateurs novices. Parmi les métriques disponibles, on trouve le suivi du sommeil, de la fréquence cardiaque, de la variabilité de la fréquence cardiaque, de l’intensité de chaque activité sportive, du volume d’entraînement, etc.Garmin utilise ces données pour fournir différents scores et statuts destinés à aider les utilisateurs à progresser dans leur pratique sportive. Par exemple, il existe un score d’entraînement pour choisir le type de session à réaliser ou se reposer, un score d’endurance basé sur la capacité aérobique, et un score de montée qui s’adresse particulièrement aux trailers.

Le score d’endurance évolue en fonction de vos entraînements et prend en compte les sports qui contribuent à son évolution. Il peut varier en fonction de la durée et de l’intensité de vos sorties. Le score de montée, quant à lui, se base sur l’endurance en montée, la puissance en montée et la VO2 max, et s’adresse principalement aux activités de marche, de randonnée et de course à pied en terrain montagneux.En ce qui concerne l’affichage de la cartographie, la fēnix 7 Pro permet désormais d’intégrer plus de métriques sur le cadran dédié. Vous pouvez choisir entre différents affichages, tels que la superposition de deux champs de données avec la carte, la séparation verticale de l’écran avec trois champs de données à gauche et la cartographie à droite, ou encore la cartographie avec jusqu’à six données en contour.

Enfin, la cartographie Garmin reste l’une des plus complètes du marché, avec une grande variété de fonctionnalités pour les utilisateurs avides de cartes détaillées lors de leurs aventures en plein air.

Suivi satellites

La fēnix 7 Pro est équipée d’une puce GNSS multifréquence, ce qui lui confère l’une des meilleures précisions du marché, voire la meilleure. Toutes les variantes de la fēnix 7 Pro proposent cette technologie, contrairement à la fēnix 7 où seules les versions Sapphire Solar en bénéficiaient.Dans les faits, la fēnix 7 Pro se révèle extrêmement précise, ce qui n’est pas surprenant compte tenu des tracés nets et clairs auxquels nous a habitués la fēnix 7 et toutes les autres montres Garmin équipées de la technologie multibandes.Pour illustrer cette précision, des exemples de tracés ont été comparés avec ceux d’une montre concurrente haut de gamme, la Suunto Vertical, également dotée d’une puce GNSS multibandes. Les deux tracés sont excellents, mais la fēnix 7 Pro s’avère légèrement plus précise, laissant le coureur sur la route tandis que la Suunto Vertical a parfois tendance à le faire passer dans les immeubles. Dans une autre comparaison, la boucle enregistrée par la Suunto Vertical est jugée incohérente, tandis que la donne de meilleurs résultats.Il est également intéressant de noter que la fēnix 7 Pro intègre la fonction SatIQ, qui permet de basculer intelligemment et automatiquement entre les modes GNSS pendant une activité afin de préserver la batterie sans compromettre la précision. Cela permet à l’utilisateur de bénéficier de la meilleure performance possible tout en prolongeant l’autonomie de la montre.

En somme, la fēnix 7 Pro se démarque par sa précision inégalée grâce à sa puce GNSS multifréquence, ce qui en fait un choix de premier ordre pour les adeptes de sports de plein air exigeants.

Suivi de la fréquence cardiaque

Le suivi de la fréquence cardiaque de la fēnix 7 Pro est également une réussite. Le nouveau capteur Elevate Gen 5, ajouté à la version S testée ici, offre une excellente précision, ce qui s’explique en partie par la taille du modèle. La fēnix 7 Pro S, étant plus petite, peut se positionner plus efficacement sur le poignet, améliorant ainsi les mesures.Pendant les séances de course à pied, le capteur optique de la fēnix 7 Pro ne s’est jamais retrouvé en difficulté, que ce soit pour les entraînements en endurance fondamentale, les seuils, les fractions ou les sorties en trail. Les résultats sont remarquables. Bien qu’il puisse y avoir un léger délai inhérent à la mesure optique, la montre parvient à capturer avec précision les pics et les baisses soudaines de la fréquence cardiaque. Cette performance est si impressionnante qu’on se demande presque si on a encore besoin de la ceinture cardiofréquencemètre classique lors des sorties.Pour illustrer l’efficacité du capteur, des comparaisons ont été faites pour chaque test en termes de fréquence cardiaque moyenne et maximale enregistrée par la fēnix 7 Pro et par la ceinture cardiofréquencemètre de référence. Les résultats sont concordants et confirment la fiabilité du capteur optique de la montre.En somme, la fēnix 7 Pro délivre des mesures de fréquence cardiaque hautement précises et fiables, ce qui en fait un partenaire de confiance pour le suivi de vos performances sportives.

Comparaison des fréquences cardiaques moyennes :

Fréquence cardiaque moyenne Garmin fēnix 7 Pro Ceinture HRM-Pro (référence)
Fractionné 159 159
Trail tranquille 144 144
Trail moins tranquille 164 164
Endurance fondamentale 146 147
Vélo Gravel 138 139

Comparaison des fréquences cardiaques maximales :

Fréquence cardiaque maximale Garmin fēnix 7 Pro Ceinture HRM-Pro (référence)
Fractionné 193 193
Trail tranquille 177 177
Trail moins tranquille 182 182
Endurance fondamentale 156 157
Vélo Gravel 175 185

Il convient de noter que certains sports, plus complexes pour tout capteur optique de montre de sport, peuvent entraîner des résultats moins précis avec la fēnix 7 Pro. Par exemple, lors d’une sortie en vélo Gravel, on peut observer quelques imprécisions de la fēnix 7 Pro. Cependant, cela n’est pas surprenant étant donné la nature du sport. Malgré cela, il est important de souligner que Garmin a effectué un travail considérable sur la nouvelle version du capteur Elevate Gen 5, qui est extrêmement performant. Une comparaison avec le capteur des Apple Watch, réputé comme étant le plus précis du marché, serait intéressante.Dans le cas spécifique d’une sortie vélo Gravel, une comparaison des mesures de fréquence cardiaque entre la Garmin fēnix 7S Pro et une ceinture cardiofréquencemètre (référence) a été effectuée, et les résultats montrent quelques différences entre les deux. Cela suggère que le capteur optique de la montre peut être moins précis lors de ce type d’activité. Cependant, il est important de garder à l’esprit que la précision du suivi de la fréquence cardiaque peut varier en fonction du sport pratiqué et des conditions d’utilisation. Malgré ces éventuelles imprécisions, la fēnix 7 Pro reste une montre de sport de haut niveau offrant des mesures fiables dans la plupart des cas.

Garmin Fenix 7 Pro Une montre endurante

Tenez-vous bien, car nous avons des informations à vous partager. Tout d’abord, voici les autonomies annoncées par Garmin pour ses montres fēnix 7 Pro. Ces chiffres sont très similaires, voire identiques, à ceux de la gamme fēnix 7.

fēnix 7S Pro fēnix 7 Pro fēnix 7X Pro
Mode montre connectée 11 j (14 j avec recharge solaire) 18 j (22 j avec recharge solaire) 28 j (37 j avec recharge solaire)
Mode montre connectée + économie d’energie 38 j (87 j avec recharge solaire) 57 j (173 j avec recharge solaire) 90 j (plus d’un an avec recharge solaire)
Mode GPS seul 37 h (46 h avec recharge solaire) 57 h (73 h avec recharge solaire) 89 h (122 h avec recharge solaire)
Mode tous les systèmes GNSS 26 h (30 h avec recharge solaire) 40 h (48 h avec recharge solaire) 63 h (77 h avec recharge solaire)
Mode tous les systèmes GNSS + Multi-bandes 15 h (16 h avec recharge solaire) 23 h (26 h avec recharge solaire) 36 h (41 h avec recharge solaire)
Mode GNSS UltraTrac 90 h (162 h avec recharge solaire) 136 h (289 h avec recharge solaire) 213 h (578 h avec recharge solaire)
Mode GNSS expédition 26 j (43 j avec recharge solaire) 40 j (74 j avec recharge solaire) 62 j (139 j avec recharge solaire)

Avant de poursuivre, il est important de noter que le modèle que nous avons testé est la plus petite variante de la gamme fēnix 7 Pro, la fēnix 7 S Pro. Par conséquent, on peut s’attendre à des autonomies supérieures avec le modèle standard (fēnix 7 Pro) et des résultats encore plus élevés avec le modèle plus grand (fēnix 7X Pro).Sans plus tarder, voici nos résultats après avoir porté la montre au quotidien.

Test 1 Test 2 Test 3 Test 4 Test 5
SpO2 Mesure manuelle Pendant la nuit Mesure manuelle Pendant la nuit Pendant la nuit
Lampe torche Quelques utilisations Quelques utilisations Quelques utilisations Quelques utilisations Utilisée pendant 2 h en course à pied
Satellites SatIQ SatIQ All Systems + Multiband All Systems + Multiband All Systems + Multiband
GPS 10 h 02 09 h 19 07 h 12 06 h 48 06 h 16
Autonomie 7 jours et 8 heures 6 jours et 22 heures 6 jours et 9 heures 6 jours et 6 heures 4 jours et 12 heures

L’autonomie de la Garmin fēnix 7S Pro varie considérablement en fonction de l’utilisation. Dans le meilleur des cas, nous avons réussi à atteindre un peu plus d’une semaine d’autonomie en désactivant la mesure de la SpO2, en utilisant le mode GNSS précis et en enregistrant 10 heures d’activités sportives impliquant l’utilisation de la puce GNSS. En revanche, dans le pire des cas (mesure de la SpO2 la nuit, mode GNSS le plus précis et utilisation fréquente de la lampe torche pendant la course à pied), la montre s’est déchargée après seulement 4 jours et demi.En moyenne, pour une utilisation plus “normale”, l’autonomie s’est située autour de 6 jours. Il est important de noter que les versions fēnix 7 Pro et fēnix 7X Pro offriront probablement des autonomies plus généreuses que le modèle plus petit, fēnix 7S Pro, que nous avons testé ici.En ce qui concerne la recharge solaire, les résultats sont similaires à ceux des autres montres Garmin équipées de cette fonctionnalité que nous avons testées : aucun gain notable en autonomie, même après avoir laissé la montre exposée au soleil pendant 3 heures.La lampe torche, bien que pratique pour éclairer occasionnellement dans la vie quotidienne, réduit considérablement l’autonomie de la montre lorsqu’elle est utilisée pendant une activité sportive. Par exemple, en laissant la lampe torche clignoter doucement en rouge pendant une séance de course à pied de 52 minutes, la batterie de la fēnix 7S Pro est passée de 65 % à 37 %.

En ce qui concerne la recharge, nos tests ont montré qu’il faut un peu plus de 2 heures pour recharger complètement la fēnix 7S Pro. Le port de charge reste propriétaire, mais l’autre extrémité du câble de charge est désormais en USB-C, ce qui est une amélioration appréciable.

Garmin Fenix 7 Pro Appel et communication : les basiques, mais toujours pas de version LTE

En ce qui concerne la connectivité, la fēnix 7 Pro offre les mêmes fonctionnalités que les modèles Garmin récents. Elle est équipée de Garmin Pay, qui est compatible avec certaines banques françaises, et permet de stocker de la musique ainsi que de se connecter aux services de streaming musical Spotify, Amazon Music et Deezer.Cependant, on regrette toujours l’absence d’une variante avec connectivité LTE. La montre ne dispose pas d’assistant vocal, et l’absence de haut-parleur ou de microphone empêchera les utilisateurs de passer des appels téléphoniques directement depuis la montre. Toutefois, il est possible de décrocher un appel en utilisant le bouton supérieur droit de la fēnix 7 Pro, avant de poursuivre la conversation sur le téléphone lui-même.Il est important de souligner que excelle dans l’utilisation non sportive de ses montres. En plus des fonctionnalités mentionnées ci-dessus, la fēnix 7 Pro permet également de recevoir des notifications, d’afficher les événements du calendrier, de suivre les cours de la bourse, et bien plus encore.

Nouvelles fonctionnalités éclatantes et performances affinées

La Garmin fēnix 7 Pro continue d’impressionner avec des caractéristiques brillantes qui la distinguent sur le marché des montres connectées. Des améliorations notables incluent une autonomie de batterie encore plus longue, des capacités de suivi d’activité avancées, et une interface utilisateur repensée pour une navigation intuitive. Que ce soit pour les entraînements sportifs, la navigation en plein air ou le suivi de la santé, la fēnix 7 Pro se démarque par ses performances éclatantes, consolidant ainsi sa réputation de montre polyvalente par excellence.

Un compagnon fiable pour les aventures

Le test de la Garmin fēnix 7 Pro met en lumière sa polyvalence et ses fonctionnalités améliorées. Cette montre GPS multisports est conçue pour les athlètes et les aventuriers, offrant des fonctionnalités avancées telles que le suivi GPS, le suivi de la fréquence cardiaque, les mesures de performance, et bien plus encore. Avec sa construction robuste et sa résistance à l’eau, la fēnix 7 Pro est prête à affronter les conditions les plus extrêmes, que ce soit en montagne, sur les sentiers ou dans l’eau. Son écran brillant et lisible même en plein soleil améliore l’expérience utilisateur, offrant une visibilité optimale dans toutes les situations. En tant que compagnon fiable pour les aventures en plein air, la Garmin fēnix 7 Pro continue de démontrer pourquoi elle est l’une des montres de sport les plus appréciées sur le marché.

Garmin Fenix 7 Pro Prix et date de sortie

Au moment de son lancement, la variante la moins chère de la gamme fēnix 7 était proposée à 699 euros. En revanche, la gamme fēnix 7 Pro commençait à 849 euros et pouvait atteindre 1 249 euros.En réalité, les prix n’ont pas évolué, car toutes les fēnix 7 Pro sont équipées d’un écran à recharge solaire. Par conséquent, la version avec vitre solaire de la fēnix 7 coûtait, dès son arrivée sur le marché, le même prix que la variante de base de la fēnix 7 Pro, qui est également équipée d’un écran à recharge solaire.

Voici les détails des prix pour chaque modèle de la gamme fēnix 7 Pro :

– Garmin fēnix 7S Pro Solar : 849,99 €

– Garmin fēnix 7 Pro Solar : 849,99 €

– Garmin fēnix 7X Pro Solar : 949,99 €

– Garmin fēnix 7S Pro Sapphire Solar : 949,99 €

– Garmin fēnix 7 Pro Sapphire Solar : 949,99 €

– Garmin fēnix 7X Pro Sapphire Solar : 1 049,99 €

Ces prix montrent clairement que la montre reste résolument haut de gamme et ne sera pas abordable pour toutes les bourses..

Plus d’informations dans cette vidéo :

 

Actualité

Galaxy One UI 6.1 : Ces smartphones Galaxy recevront Galaxy AI fin mars

L'arrivée imminente de Galaxy AI sur les smartphones Galaxy Les utilisateurs de smartphones Galaxy attendent avec impatience l'arrivée de la...

Liste des smartphones Realme prévus pour la mise à jour Android 14 !

Le monde des smartphones est en perpétuelle évolution, et les utilisateurs sont constamment à l'affût des dernières mises à...

Android 14 : Les avancées majeures et innovations à venir

Depuis ses modestes débuts en 2008 avec la sortie du tout premier smartphone Android, le système d'exploitation mobile de...

Les fonctionnalités qu’Android pourrait adopter d’iOS 16 sous peu

Dans l'éternel duel entre iOS et Android, les utilisateurs se retrouvent souvent divisés sur les fonctionnalités et les expériences...

Les iPhones se bloquent à cause de la dernière mise à jour iOS

Problèmes post-mise à jour iOS : Les utilisateurs d'iPhone confrontés à des blocages Depuis la récente mise à jour iOS,...

Les défis d’Apple en Chine : une baisse significative des ventes d’iPhone

Une baisse de 24% des ventes d'iPhone en Chine La réputation d'Apple en Chine semble vaciller alors que les ventes...

Populaires

Comment contacter le service client Vinted ?

Vinted : le service client Vinted est un dressing virtuel...

Comment nettoyer votre clavier sans l’endommager ?

Optimiser le nettoyage de votre clavier Si vous utilisez souvent...