Les nouvelles normes de sécurité pour les paiements en ligne

0
519
Les nouvelles normes de sécurité pour les paiements en ligne

La popularité des banques sur Internet semble s’accélérer. Les banques dématérialisées semblent bien fonctionner car elles sont réactives et profitent aux consommateurs mobiles. Le système de protection et d’authentification a évolué ces derniers mois pour sécuriser les transactions en ligne et lutter contre la fraude.

Une protection encore plus grande pour l’achat et la banque en ligne

Internet regorge de banques en ligne. Leur ascension se poursuit. Avec l’essor du numérique, il existe aujourd’hui une pléthore de banques dématérialisées offrant une gamme diversifiée de services aux clients.

Il est significativement possible de choisir une offre de compte bancaire sans revenus, accessible au maximum d’individus. En d’autres termes, il est possible de créer un compte courant sans répondre à aucune restriction de revenus.

La principale raison de leur succès est que, selon certaines estimations, le recours à une banque en ligne permettrait d’économiser de l’argent sur les frais bancaires grâce aux services en ligne. Selon une étude menée en France, une banque dématérialisée pourrait économiser au moins deux cents euros grâce aux nombreuses offres d’entrée gratuite ou à des formules plus sophistiquées avec des tarifs avantageux.

De plus, les cartes bancaires sont gratuites pour les nouveaux clients.

Les transactions par Internet : une nouveauté

Les paiements par Internet, de plus en plus prisés par les consommateurs, évoluent avec de nouvelles mesures de sécurité. Progressivement, les commerçants et les autres acteurs ont commencé à adopter ces changements récemment introduits. Progressivement, ces nouvelles mesures sont adoptées par les banques dématérialisées, les prestataires de services de paiement, les commerçants ou les émetteurs de cartes bancaires.

Par exemple, de nombreuses banques françaises travaillent d’arrache-pied depuis plusieurs mois pour protéger davantage leurs clients contre la fraude liée aux paiements par Internet. En bref, pour appliquer ces nouvelles mesures de sécurité, les banques dématérialisées et l’écosystème du paiement ont travaillé sur quelques changements pour mettre en place ce dispositif pour les paiements en ligne.

Une authentification dite forte

Globalement, ce dispositif dit ” d’authentification forte ” garantit une sécurité optimale pour les paiements électroniques ou les transactions bancaires sensibles. Ce dernier a été introduit par la directive européenne sur les services de paiement, dite “DSP 2”. L’objectif est de renforcer encore le niveau de sécurité des opérations de paiement en ligne dans les pays européens afin de prévenir les actes de malveillance et les fraudes.

Ces nouvelles mesures ont été accélérées en raison de la croissance rapide du commerce en ligne, notamment depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus. Les remous de la crise pandémique ont conduit de nombreux acteurs à développer leurs activités en ligne afin d’assurer la pérennité de leurs entreprises. Le commerce électronique est ainsi devenu un levier stratégique pour élargir le public cible, entre autres.

Ces nouvelles mesures de sécurité consistent à demander à l’internaute effectuant un paiement en ligne de confirmer deux critères de sécurité. Généralement, lorsqu’un paiement en ligne est effectué, un code est envoyé à l’internaute par SMS pour authentifier le client. Cependant, cette mesure de sécurité a été jugée insuffisante par des acteurs tels que les banques en ligne.

Réduire la fraude : une priorité pour les professionnels

Bien qu’il s’agisse de nouvelles mesures récemment introduites par les commerçants, de nombreux professionnels ont déjà pris des mesures pour sécuriser les transactions en ligne.

Avec des taux de fraude en e-commerce vingt fois supérieurs à ceux des magasins physiques, cette authentification dite “forte” est une bonne chose, tant pour les professionnels que pour les clients. De plus, les achats sur mobile sont toujours dans le collimateur des commerçants en raison du taux d’erreur élevé.

A partir de quel montant ce système est-il efficace ?

Ce tout nouveau système d’authentification forte, qui s’applique déjà aux paiements en ligne d’une valeur totale supérieure à 100 €, est désormais également efficace pour les transactions d’une valeur inférieure ou égale à 30 €. En d’autres termes, les nouvelles normes de sécurité sont appliquées à partir d’un euro.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le principe est relativement simple. Lorsque l’internaute est sur le point de valider son panier, le client reçoit une notification par SMS sur son téléphone mobile. Dans ce cas, plusieurs alternatives sont possibles :

  • Soit l’utilisateur doit saisir un code personnel, qu’il reçoit sur son smartphone.
  • Soit une empreinte biométrique est proposée sur les téléphones mobiles équipés. Pour information, ce moyen d’authentification peut être, par exemple, une empreinte digitale, une reconnaissance faciale ou de l’iris.
  • Pour les clients qui ne disposent pas d’appareils mobiles, les établissements bancaires dématérialisés proposent d’autres solutions. Le client peut également se voir proposer un SMS à usage unique ou un dispositif physique afin que la transaction en ligne puisse être effectuée en toute sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici