ActualitésLes 21 meilleurs logiciels de CMS pour la création...

Les 21 meilleurs logiciels de CMS pour la création et la gestion de sites web

-

À la recherche du logiciel de gestion de contenu (CMS) optimal pour construire votre site web ? Fondamentalement, un CMS, ou système de gestion de contenu, simplifie la création d’un site fonctionnel sans nécessiter la construction de chaque page à partir de zéro avec du code.

Chaque CMS présente ses propres avantages et inconvénients. Ainsi, choisir l’outil qui répond le mieux à vos besoins et à votre budget est essentiel.

Pour vous guider dans cette sélection, nous avons compilé une liste des 21 meilleurs CMS. Elle couvre une variété de domaines tels que les blogs, les boutiques en ligne, les sites de marketing, et bien plus encore.

Sommaire

Qu’est-ce qu’un CMS ?

Avant de plonger dans la liste, faisons un retour aux sources : qu’est-ce qu’un CMS ?

Un CMS, ou système de gestion de contenu, accomplit ce que son nom suggère : il vous assiste dans la “gestion” systématique du contenu de votre site web.

Au lieu de devoir manipuler du code à chaque ajout de contenu sur votre site, un CMS vous offre la possibilité de travailler au sein d’un éditeur convivial.

Cependant, un CMS est bien plus souple qu’une simple plateforme de blogs. Vous pouvez considérer une plateforme de blogs comme un CMS dédié à un type de contenu particulier (les articles de blog), tandis qu’un CMS peut vous aider à administrer pratiquement tous les types de contenu.

Par exemple, le “contenu” de votre CMS peut inclure :

– Des articles de blog

– Des pages statiques

– Des produits e-commerce

– Des messages de forum

– Du contenu de cours privés

– Des adhésions

Il peut également s’agir simultanément de plusieurs types de contenus ! Une plateforme CMS efficace peut vous accompagner dans la gestion de divers types de contenus selon vos besoins.

Qu’est-ce qu’un CMS Headless ?

Dans la liste ci-dessous, un terme supplémentaire attire l’attention : CMS Headless. Avec un CMS Headless, la gestion complète du contenu s’effectue dans la zone d’administration du CMS. Par la suite, vous pouvez construire votre propre interface publique en interrogeant les données via une API.

L’avantage de cette approche “headless” réside dans la possibilité d’utiliser le contenu pratiquement n’importe où, que ce soit sur un site web, une application mobile, et bien plus encore.

La mise en œuvre d’un CMS Headless exige des connaissances techniques plus approfondies, mais elle offre une flexibilité accrue quant à la manière et à l’endroit où le contenu peut être utilisé.

Critères de choix d’un CMS

Lorsque vous optez pour un CMS, plusieurs caractéristiques essentielles doivent être prises en compte :

– Tarification : Chaque CMS comporte des coûts associés. Certains sont gratuits et en open source, mais l’hébergement peut entraîner des frais. D’autres nécessitent l’achat du logiciel auprès de l’entreprise créatrice du CMS.

– Support et expérience client : Certains outils en open source ne proposent pas de support centralisé, tandis que d’autres offrent une assistance 24/7. Il est crucial de bien comprendre les services inclus.

– SEO : Il est essentiel que le CMS choisi fournisse les outils nécessaires pour optimiser le classement dans les moteurs de recherche tels que Google.

– Personnalisation : Pour des cas d’utilisation commerciale, choisir un CMS permettant la création d’expériences personnalisées peut améliorer vos efforts en marketing et vos taux de conversion.

– Facilité d’utilisation : Si vous n’avez pas de connaissances en développement, optez pour un outil convivial sans nécessité de compétences techniques avancées.

– Sécurité : Certains CMS exigent que vous assuriez la sécurité de votre site, tandis que d’autres prennent en charge cette responsabilité.

Les 21 meilleures solutions logicielles de CMS en 2023

Il est maintenant venu le moment de découvrir les diverses options de CMS. Explorons-les plus en détail :

WordPress – Gratuit

WordPress domine le monde des CMS, propulsant plus de 37 % de tous les sites web. Initialement conçu pour les blogs, il a évolué en un CMS complet, adapté à la création de sites variés, des boutiques en ligne aux forums. Avec son extension WooCommerce, WordPress est également une option populaire pour les boutiques en ligne. Ses points forts incluent sa gratuité, sa nature open source, une multitude de thèmes (plus de 55 000) et plus de 55 000 extensions gratuites pour étendre les fonctionnalités. Les utilisateurs avancés peuvent même l’utiliser comme CMS Headless avec des outils tels que Gatsby.

Drupal – Gratuit

Drupal, autre CMS open source populaire, se positionne dans la même catégorie que WordPress. Sa flexibilité dans la gestion de contenus volumineux est mise en avant grâce à son système de taxonomie adaptable et à un système d’accès utilisateur intégré, offrant un contrôle total. Tout comme WordPress, Drupal permet de personnaliser l’apparence du site via des thèmes et d’étendre ses fonctionnalités avec des modules.

Joomla – Gratuit

Joomla, le troisième larron dans le trio des CMS open source, offre une alternative équilibrée entre WordPress et Drupal en termes de connaissances techniques requises. Avec des marchés bien fournis en modèles et extensions, Joomla permet de construire des sites web répondant à des besoins spécifiques.

Magento – Gratuit, à partir de 2,000 $ par mois

Magento, CMS open source dédié au commerce électronique, se distingue par sa flexibilité et sa sécurité robuste. Cependant, son accessibilité est limitée aux utilisateurs techniques, nécessitant des connaissances avancées pour la mise en place. Il propose deux options : l’utilisation gratuite de son logiciel open source (Magento OpenSource) ou l’option payante (Magento Commerce) débutant à 2,000 $ par mois, avec installation et maintenance incluses.

HubSpot CMS – À partir de 300 $ par mois

CMS HubSpot, idéal pour les entreprises et les spécialistes du marketing, s’intègre au CRM HubSpot. Cette intégration facilite l’ajout direct de prospects au CRM et permet la personnalisation du site en fonction des visiteurs, contribuant à les convertir en clients. Offrant des fonctionnalités telles que des tests A/B intégrés, des recommandations SEO et une surveillance de sécurité 24/7, le CMS HubSpot propose une solution complète.

Kentico – Démarrage gratuit, puis à partir de 7,999 $/an

Kentico, orienté entreprise, propose deux produits CMS : Kontent, un CMS Headless basé sur le cloud, et Xperience, une plateforme sur site ou dans le cloud combinant CMS et outils de marketing numérique. Bien que Kontent offre une version gratuite limitée, les options payantes peuvent être coûteuses.

Squarespace – À partir de 16 $ par mois

Squarespace, outil de création de site web hébergé, cible les utilisateurs non techniques en facilitant la création de sites web basiques et de boutiques en ligne légères. Sa simplicité d’utilisation est son point fort, bien que moins flexible que d’autres CMS. Pour des projets plus complexes, une comparaison entre Squarespace et WordPress est recommandée.

dotCMS – Gratuit, option premium pour entreprise

dotCMS, CMS Headless open source, privilégie une approche API en premier lieu. Son interface utilisateur en glisser-déposer permet de modéliser différents types de contenu, avec la possibilité de diffuser ce contenu via une API. Les fonctionnalités traditionnelles d’auteur sont conservées, tout en offrant la création de rôles et d’autorisations pour contrôler l’accès.

Contentful – À partir de 39 $ par mois pour les particuliers / À partir de 879 $ par mois pour les entreprises

Contentful se distingue en se concentrant sur les “expériences numériques omnicanal”. Organisant tout le contenu dans un hub central, il permet une utilisation sur divers canaux numériques via une API RESTful. Contentful est un CMS Headless, nécessitant des connaissances techniques pour sa mise en œuvre.

Zephyr – Contacter les ventes

Zephyr, CMS cloud, cible exclusivement les agences construisant des sites web pour leurs clients. Hébergé dans le cloud, Zephyr offre une alternative sans maintenance pour les agences par rapport à d’autres solutions comme WordPress ou Drupal, mais son accès est limité aux partenaires de l’agence.

Canvas CMS – Contacter le service commercial

CMS cloud, Canvas propose un système de design en glisser-déposer pour des créations adaptées aux téléphones portables et prêtes pour AMP. Accessible aux utilisateurs non techniques pour la conception de sites personnalisés, il offre également des fonctionnalités avancées pour la construction de bases de données dynamiques et l’intégration d’API.

Grav – Gratuit

Grav est un CMS open source de type « flat file ». Le terme « flat file » indique que Grav n’utilise pas de base de données pour son fonctionnement. Au lieu de cela, il interroge le contenu des fichiers texte, ce qui le rend très léger et facile à déployer n’importe où en téléchargeant simplement les fichiers de votre site.

Vous avez toujours la possibilité de créer des types de contenu dynamiques, de filtrer le contenu, et d’utiliser un éditeur Markdown pour élaborer du contenu.

Craft CMS – Gratuit

Craft CMS est un CMS open source axé sur un processus convivial de création de contenu. Il facilite également le travail avec des types de contenu personnalisés grâce à un outil intégré permettant de concevoir une mise en page de champ personnalisée pour différents types de contenu.

Pour contrôler l’interface publique, vous pouvez la construire vous-même avec des modèles Twig, ou utiliser Craft CMS dans une configuration headless avec l’API GraphQL autogénérée de Craft CMS.

Sitefinity

Sitefinity est un CMS conçu pour aider les spécialistes du marketing à fournir un contenu optimisé et personnalisé. Vous pouvez utiliser ces informations pour mieux comprendre vos clients et leur offrir un contenu personnalisé. De plus, vous pouvez rapidement mettre en place de nouveaux tests A/B pour optimiser votre contenu.

Sitefinity peut également être utilisé en tant que CMS headless pour diffuser du contenu n’importe où, et le tout est hébergé dans le cloud Microsoft Azure pour garantir fiabilité et évolutivité.

Shopify – À partir de 29 $ par mois

Shopify est une plateforme de commerce électronique hébergée. Après WooCommerce, c’est la deuxième solution la plus populaire pour créer une boutique en ligne. Son principal avantage réside dans sa simplicité. En tant qu’outil hébergé, vous n’avez pas à vous soucier de la sécurité ou de la maintenance de votre boutique, vous permettant de vous concentrer sur l’acquisition de clients et l’expansion de votre magasin.

Bien que Shopify offre une grande flexibilité grâce à son marché d’applications, vous n’aurez pas accès à l’intégralité du code source de votre boutique. Pour ceux qui nécessitent une flexibilité accrue, Shopify Plus est une option.

BigCommerce – À partir de 30 $ par mois

BigCommerce est une autre plate-forme CMS hébergée bien connue pour les boutiques en ligne. Une de ses caractéristiques distinctives est son approche multicanal de la vente. Vous pouvez vendre via votre propre boutique hébergée, Amazon, eBay, etc. De plus, vous pouvez tirer parti d’autres options de CMS de cette liste en associant, par exemple, BigCommerce à WordPress pour bénéficier du meilleur des deux mondes.

BigCommerce propose un plan abordable “Essentials” à partir de 30 $ par mois, ainsi que des plans orientés vers les entreprises pour les grandes organisations.

Umbraco CMS – Gratuit (Open Source), à partir de 39 $ par mois (Version hébergée)

Umbraco est un logiciel CMS open source que vous pouvez héberger vous-même. Il offre également un service d’hébergement payant. Vous pouvez ajouter du contenu à l’aide d’un éditeur simple ainsi que de fonctionnalités utiles telles qu’un éditeur de formulaires intégré. Pour les utilisateurs plus techniques, Umbraco propose également un CMS headless appelé Umbraco Heartcore.

Agility CMS – À partir de 47 $ par mois

Agility CMS est un autre CMS headless qui vous permet de gérer du contenu à partir d’un seul endroit et de le diffuser partout via des API RESTful, GraphQL et JAMstack. Vous avez de nombreuses options pour gérer votre contenu, notamment des fonctions de modélisation du contenu, de référencement, de programmation, de relations entre les contenus, etc. Agility CMS veille à ce que votre contenu se charge rapidement en le déployant via des CDN.

Adobe Experience Manager – Contactez leur service commercial (plus de 250 000 $ par an en moyenne)

Adobe Experience Manager est un outil destiné aux entreprises qui combine un CMS avec une solution de gestion des ressources numériques (DAM). Vous pouvez créer des expériences web personnalisées pour les visiteurs de différents canaux en utilisant les sites Adobe Experience Manager. De plus, Adobe Experience Manager Assets permet de gérer tous les actifs numériques de votre marque à partir d’un point central.

Oracle WebCenter Content – À partir de 3 450 $

Oracle WebCenter Content est un outil de gestion de contenu d’entreprise (ECM). Plutôt axé sur la gestion des documents, des images, des fichiers rich media et des enregistrements, il offre un lieu où héberger du contenu non structuré que vous pouvez diffuser dans n’importe quelle application, y compris un site web.

Ghost – Gratuit, à partir de 29 $ par mois (Version hébergée)

Ghost est un CMS rapide écrit avec Node.js, axé principalement sur les blogs et la publication. En plus des fonctionnalités essentielles pour les blogueurs et les éditeurs de médias, comme la création de formulaires d’adhésion par e-mail et la possibilité de faire payer aux visiteurs l’accès au contenu avec des frais d’abonnement mensuels, Ghost n’est pas la meilleure option si vous recherchez un CMS pour des usages au-delà du blog ou de la publication.

En résumé, un CMS facilite la gestion et la transformation du contenu en site web sans nécessiter de modifications fréquentes du code. Certains sont spécifiquement conçus pour le lancement de sites web, tandis que d’autres se concentrent sur la gestion du contenu, offrant la possibilité de le déployer via des API (approche CMS headless). Pour les utilisateurs non techniques, des options comme WordPress, Drupal, HubSpot CMS ou Squarespace sont recommandées, tandis que ceux ayant besoin de déployer du contenu à plusieurs endroits peuvent opter pour la flexibilité d’un CMS headless, à condition d’avoir les compétences techniques nécessaires.

Actualité

MacOS Sequoia fusionne votre Mac et votre iPhone grâce à cette nouvelle fonctionnalité

Avec macOS Sequoia, le nouveau système d'exploitation de bureau d'Apple, la marque à la pomme intègre de nombreuses nouveautés....

Nokia révolutionne les appels téléphoniques avec un son 3D immersif

Une avancée technologique majeure Nokia a franchi une étape décisive dans l’évolution des appels téléphoniques. Le 10 juin 2024, Pekka...

Assassin’s Creed Shadows : Comment la météo dynamique va changer votre façon de jouer ?

Une immersion dans le Japon féodal L’Asie a la cote dans le jeu vidéo en ce moment. Après la sortie...

Apple Vision Pro : le casque d’Apple arrive en France le 12 juillet

Le lancement international du Vision Pro Ce n’était qu’une question de temps avant qu’Apple se décide à offrir un passeport...

De l’eau gelée sur Mars, polluants éternels et voyage dans l’espace 

En système solaire : Mars : de l'eau gelée au sommet des hauts volcans de la planète Rouge Des traces...

03 choses à retenir de l’Ubisoft Forward 2024

L’E3 a peut-être disparu, mais le mois de juin est toujours synonyme d’annonces diverses et variées pour le monde...

Populaires

Comment contacter le service client Vinted ?

Vinted : le service client Vinted est un dressing virtuel...

Comment nettoyer votre clavier sans l’endommager ?

Optimiser le nettoyage de votre clavier Si vous utilisez souvent...