ActualitésLe chef de l'intelligence artificielle (IA) chez Meta, Yann...

Le chef de l’intelligence artificielle (IA) chez Meta, Yann LeCunn, tempère les exagérations entourant l’IA en affirmant que celle-ci est moins intelligente qu’un chien

-

Bien que l’IA, notamment avec l’apparition du chatbot ChatGPT d’OpenAI, suscite beaucoup d’attention et de discussions, il est important de ne pas aller trop vite. Lors de la conférence VivaTech à Paris, LeCunn, responsable scientifique de l’IA chez Meta, a souligné les limites des systèmes d’IA générative basés sur des modèles de langage. Selon lui, ces systèmes sont encore très limités car ils manquent de compréhension de la réalité du monde réel et sont uniquement formés sur de grandes quantités de texte. Les chatbots, tels que ChatGPT, peuvent donner l’impression de tout savoir et de dialoguer de manière humaine, mais en réalité, ils ne sont qu’une agrégation de textes massifs. 

LeCunn ajoute que la plupart des connaissances humaines ne sont pas liées au langage, ce qui n’est pas pris en compte par l’IA. Il souligne également que même si l’IA générative peut passer le Barreau aux États-Unis, elle est incapable de réaliser des tâches simples telles que charger un lave-vaisselle, ce que pourrait apprendre un enfant de 10 ans en quelques minutes. LeCunn conclut en soulignant que nous manquons quelque chose d’essentiel pour atteindre un niveau d’intelligence humaine, voire même un niveau équivalent à celui d’un chien. Il mentionne également l’importance de la perception, notant que les bébés développent une conscience de ce qui est inhabituel à mesure qu’ils grandissent. Selon lui, reproduire cette capacité chez les machines reste un défi. 

LeCunn estime que les robots combinés à l’IA ne représentent pas une menace majeure par rapport aux catastrophes climatiques ou aux guerres. À long terme, il pense qu’il existera des machines plus intelligentes que les humains, mais cela devrait être perçu comme quelque chose de bénéfique plutôt que comme une menace. Il souligne qu’il n’y a pas de corrélation entre l’intelligence et le désir de domination du monde. Alors que la réglementation de l’IA se renforce en Europe, de nombreuses mises en garde apparaissent. Cependant, le principal problème actuel de l’IA n’est pas le danger qu’elle représente, mais son coût, ce qui pourrait freiner son développement. L’Europe tente de réguler l’IA en créant la première loi mondiale sur le sujet, mais il est également important d’encourager l’innovation. 

Actualité

Nouveau iPad Air 6 : Fuites, date de sortie, prix et plus encore

Date de sortie anticipée Mai 2024 semble être le mois de lancement privilégié pour le tout nouvel iPad Air 6,...

Intel : Aperçu des futurs processeurs pour PC de bureau prévus en fin d’année

Les prochains processeurs de bureau Arrow Lake d'Intel se dévoilent Les processeurs Raptor Lake de la 14e génération d'Intel viennent...

Déploiement de la version stable v11.9 d’Android Auto pour les utilisateurs

Android Auto, l’assistant de conduite le plus intelligent et performant, reste au cœur des actualités grâce à ses mises...

Les nouveaux iPhone 16 dévoilés : Aucune surprise ne subsiste 

Les aficionados d'Apple attendent avec impatience le lancement des nouveaux modèles d’iPhone prévu pour septembre, une tradition annuelle bien...

Sabres laser : Quand la science rencontre Star Wars

L'alliance étonnante entre fiction et réalité Emblématiques de la saga Star Wars, les sabres laser fascinent depuis des décennies. Ces...

Comment créer un compte professionnel sur Instagram en 2024 ?

Un guide détaillé pour lancer votre présence professionnelle sur Instagram Instagram, à ses débuts en 2010, était exclusivement réservé aux...

Populaires

Comment contacter le service client Vinted ?

Vinted : le service client Vinted est un dressing virtuel...

Comment nettoyer votre clavier sans l’endommager ?

Optimiser le nettoyage de votre clavier Si vous utilisez souvent...