High-techComment la réalité augmentée pourrait changer notre façon de...

Comment la réalité augmentée pourrait changer notre façon de travailler

-

La réalité augmentée est l’intégration en temps réel de l’environnement d’un utilisateur avec des informations numériques. La principale différence entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle (RV) est l’environnement dans lequel elles fonctionnent. La RV crée un environnement totalement artificiel, tandis que la réalité augmentée utilise l’environnement existant et y superpose de nouvelles informations.

La technologie de la RA est largement utilisée dans l’industrie du jeu. Toutefois, ce n’est pas le seul domaine où elle connaît une croissance rapide. En fait, la RA a déjà pénétré dans toutes les sphères de l’activité humaine. Cette popularité est due aux avantages évidents que les clients et les propriétaires d’entreprises découvrent en l’utilisant.

Examinons ce sujet de plus près et découvrons quels sont les secteurs d’activité qui profitent le plus de cette invention époustouflante.

1- Les utilisations de la réalité augmentée :

Les utilisations de la réalité augmentée sont légion et les applications sont presque infinies. Elle peut être utilisée dans la mode, le tourisme, les jeux vidéo, mais aussi dans le domaine beaucoup plus spécialisé de la médecine ou des processus industriels. Et ce ne sont là que les exemples les plus courants.

Globalement, la réalité augmentée peut enrichir l’expérience de l’utilisateur de 4 façons :

Amélioration de l’information

L’utilisation la plus courante de la réalité augmentée consiste à fournir à l’utilisateur des informations supplémentaires en temps réel sur le produit, l’espace, le matériau (…) qui l’intéresse. En pointant simplement un smartphone ou une tablette sur cet élément, le client, le praticien, le travailleur (…) reçoit des informations précieuses sur ses caractéristiques, son utilisation, sa disponibilité ou encore son état.

Dans le secteur de la logistique, par exemple, DHL a équipé ses employés de Google Glass afin qu’ils puissent facilement se repérer dans les immenses entrepôts et savoir quel produit prendre et où l’emmener pour l’expédition.

Une visualisation plus aisée

Une autre utilisation de plus en plus courante de la réalité augmentée consiste à visualiser un objet dans un contexte personnalisé (personne, environnement, etc.), à modifier ses caractéristiques (taille, couleur, etc.) ou à le voir sous tous les angles si l’on ne peut pas le manipuler soi-même (les machines-outils, par exemple).

La première industrie à mettre en pratique ces capacités de visualisation est celle de la mode. Les détaillants ont immédiatement compris l’intérêt d’offrir à leurs clients la possibilité d’essayer un vêtement rapidement et sans le moindre effort, simplement en le plaçant sur leur silhouette.

L’apprentissage guidé

Plus subtilement encore, la réalité augmentée peut également guider l’utilisateur dans le processus de manipulation, d’assemblage ou d’utilisation d’un objet. En le guidant pas à pas dans cette phase d’apprentissage, en lui montrant comment faire, en lui permettant de vérifier des choses, de zoomer, d’en savoir plus (…), la réalité augmentée forme l’utilisateur.

Une immersion accrue

L’industrie qui utilise le plus souvent la réalité augmentée pour maximiser l’expérience qu’elle offre à ses utilisateurs est celle des jeux vidéo. Cette industrie a trouvé un moyen de réduire encore plus la frontière entre le virtuel et le réel afin de renforcer l’immersion du joueur, le graal de tout développeur de jeux vidéo. Dans un autre registre, la réalité augmentée peut également être utilisée pour rendre les produits non numériques plus divertissants, souvent à l’aide de QR codes sur les emballages (boîtes de céréales, boîtes de jouets, magazines, etc.).

Le système Kinect, développé par Microsoft, est l’une des premières applications de jeux vidéo basées sur les principes de la réalité augmentée. Il permet au joueur de se passer d’une manette et de contrôler le jeu uniquement par ses mouvements et le son de sa voix.

2- Les avantages de la réalité augmentée

Pour le secteur du commerce de détail :

Dynamiser les ventes en magasin

La RA peut contribuer à stimuler les ventes en magasin en permettant aux clients de tester le produit pour s’assurer qu’il leur convient, en leur facilitant la recherche de la marchandise ou en leur garantissant que le produit est disponible. Selon une étude Accenture de 2014, 74 % des consommateurs qui ont utilisé la réalité augmentée sur un produit se disent plus enclins à l’acheter par la suite.

Améliorer l’expérience d’achat à la maison

Grâce à la RA, il est désormais possible d’imaginer à quoi ressemble un produit dans son environnement personnel en superposant simplement son image là où vous le souhaitez. C’est ce que propose, par exemple, l’application IKEA, qui vous permet de positionner virtuellement chez vous les meubles que vous voyez en magasin pour vérifier qu’ils s’adaptent bien.

Enrichir un support non numérique

Un catalogue papier ou une brochure promotionnelle restent assez limités en termes d’expérience utilisateur. Si vous les enrichissez avec la réalité augmentée, vous pouvez leur donner plus de profondeur (littéralement) et renforcer leur efficacité commerciale.

Réduire les coûts de merchandising

Dernier point, mais non le moindre, la RA offre aux détaillants la possibilité de réduire leurs coûts opérationnels. En effet, l’accès à un maximum de produits via une application en magasin réduit l’espace nécessaire pour les exposer, limite le service en permettant aux clients de trouver eux-mêmes ce qu’ils veulent, et réduit même le risque de vol.

Pour le secteur du commerce électronique :

Donner confiance au consommateur

Grâce aux technologies d’incrustation 3D, les e-consommateurs peuvent désormais essayer un vêtement avant de l’acheter (grâce à des cabines virtuelles) ou tester la présentation d’un meuble dans leur propre maison grâce à la réalité augmentée. Cette expérience permet de réaffirmer la décision de l’acheteur dans ces deux circonstances, comme dans bien d’autres. Cela l’incite non seulement à concrétiser plus rapidement son intention d’achat, mais aussi à diminuer les risques de retour en ligne.

Engager le consommateur

Faire l’expérience de la réalité augmentée pendant le processus de commande rend celui-ci plus interactif et donc plus engageant pour le client. Afin de sélectionner correctement un produit, l’e-consommateur effectuera une recherche avancée et immersive à l’aide de services de réalité augmentée. Compte tenu de cet investissement, il lui sera d’autant plus difficile d’abandonner son panier par la suite.

Personnaliser l’expérience d’achat

La réalité augmentée offre au consommateur de nombreuses possibilités de personnalisation, puisqu’il peut personnaliser le produit à son goût (et selon les options proposées), l’essayer sur lui-même, ou même le visualiser dans son environnement. Il peut ainsi concevoir son expérience d’achat entièrement selon ses idées.

Dans le secteur industriel :

Augmenter la productivité

Comme le montrent les exemples de DHL et ScopeAR, la réalité augmentée peut aider les employés d’une entreprise à optimiser leurs déplacements (et donc à réduire leur temps de trajet), à utiliser correctement leur équipement (et donc à limiter les erreurs), ou à effectuer la bonne tâche au bon moment (et donc à être plus efficaces). À n’importe quelle étape du processus industriel, le support de la réalité augmentée peut offrir à l’entreprise d’importants gains de productivité.

Améliorer la qualité

Lors des inspections de qualité, la réalité augmentée peut aider les inspecteurs à vérifier facilement la conformité d’un produit en s’assurant qu’il répond aux critères requis (taille, forme, apparence,…). Ils peuvent repérer plus immédiatement les éventuels défauts de fabrication grâce à cet équipement.

Renforcer la sécurité

Autre exemple d’utilité dans un contexte industriel, la réalité augmentée peut contribuer à améliorer la sécurité des employés, notamment des ouvriers et des employés. En effet, par rapport à un environnement de travail ou à l’utilisation d’une machine particulière, elle peut signaler les zones à risques et les pièges à éviter, afin d’éveiller la vigilance de l’employé et de prévenir les accidents.

3- Le futur de la réalité augmentée

Compte tenu de ces nombreuses contributions précieuses qui peuvent être appliquées dans presque tous les domaines, la question est de savoir quel avenir on peut promettre à la réalité augmentée ? Probablement un avenir radieux, comme en témoigne l’intérêt croissant pour ces technologies lors des récents salons internationaux tels que le CES de Las Vegas ou le World Mobile Congress (WMC) de Barcelone. La force de la réalité augmentée réside dans le fait qu’elle met en harmonie virtualité et réalité, contrairement à la réalité virtuelle qui isole complètement l’utilisateur de son environnement.

Pour toutes ces raisons, de grandes entreprises comme Google et Microsoft investissent massivement dans ces technologies, même s’il faut être conscient que le chemin vers la démocratisation de la réalité augmentée est encore long.

De son côté, Google a d’abord été déçu par l’échec retentissant des Google Glass. Le grand public n’était pas enthousiaste et trouvait la solution disruptive et trop intrusive. Cependant, Google a tiré les leçons de sa bévue et les Google Glass connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt dans les applications professionnelles (comme leur utilisation chez DHL).

Le projet HoloLens de Microsoft est de loin le plus ambitieux et le plus prometteur. Il semble ouvrir une nouvelle voie à l’utilisation de la RA. Ces lunettes révolutionnaires nous permettent d’intégrer des hologrammes directement dans notre environnement et d’interagir avec eux par un simple geste (déplacements, actions, modifications…). C’est le summum de la réalité augmentée, une fusion du réel et du virtuel.

 

Actualité

5 applications pour faire de l’espionnage téléphonique

Les utilisateurs de smartphones possèdent énormément de données et ne sont pas toujours conscients de l'étendue de ce qu'ils...

Rhinoshield : quelles sont les meilleures coques MagSafe pour protéger son iPhone ?

Choisir une coque pour protéger votre iPhone n'a jamais été aussi facile. Heureusement, vous êtes au bon endroit. Nous...

4 astuces pour redonner vie à votre vieux linge

Les vêtements en disent long sur la personne qui les porte. Par conséquent, des soins appropriés sont recommandés de...

Test du Google Pixel 6a : le meilleur téléphone à moins de 500 euros

Consultez les résultats du test Google Pixel 6a dans cet article pour décider de l'acheter ou non. Il y a...

iPhone 14 : où précommander le nouveau téléphone d’Apple ?

Vous êtes fan d'iPhone et vous vous demandez où précommander le nouveau modèle ? Voici quelques-unes des pages de...

Quelle est la coque la plus résistante pour iPhone 13 ?

Les meilleurs étuis/coques pour iPhone 13 protègent votre nouveau téléphone contre les chutes, les rayures et autres dommages, ce...

Populaires

Annuaire inversé : Comment connaître le nom de l’appelant ?

L'annuaire inversé gratuit est le meilleur endroit pour en...

Quelles formes et formats de tampon encreur choisir ?

Quel support dois-je choisir pour mon tampon ? Les tampons...