Comment fonctionne un duromètre ?

    0
    99
    Comment fonctionne un duromètre

    Divers équipements d’essai sont nécessaires tout au long de la création de nouveaux produits pour garantir la qualité des ingrédients et des produits finis. Le duromètre est un appareil qui sert à déterminer la dureté des matériaux. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

    La fonction et les utilisations des appareils de test de dureté

    Les testeurs de dureté existent dans une variété de formes et de tailles et sont largement utilisés dans l’industrie. Ils sont également utiles dans l’artisanat, où ils servent à déterminer la dureté des matériaux. Le duromètre, selon le type, peut être un gros instrument monté sur une table en acier robuste.

    Il peut également s’agir d’un petit appareil analogique ou numérique portable. Quelle que soit la forme, le principe de fonctionnement des duromètres reste le même. Un mécanisme entraîne un système de pénétration avec une force ou une charge spécifique. Le pénétrateur laisse une empreinte sur la surface de l’échantillon à tester.

    En principe, la profondeur et/ou la largeur de cette empreinte est mesurée. Sur les duromètres les plus récents, la mesure peut être assistée par un ordinateur intégré ou non et une caméra HD.

    L’importance des échelles et des méthodes de mesure

    Vous pouvez avoir besoin de tester la dureté d’une série de matériaux dans l’industrie ou le commerce. Il existe une grande variété de duretés parmi tous les métaux et alliages. Le laiton, par exemple, est nettement plus tendre que l’acier.

    Il est important que vous utilisiez la bonne échelle et le bon duromètre pour mesurer la dureté d’un échantillon particulier. En effet, les charges et les pénétrateurs à utiliser dépendent fortement du type d’échantillon. En outre, les diverses méthodes et échelles diffèrent quant au degré de précision de la mesure.

    Une méthode de mesure n’est pas meilleure ou pire qu’une autre. Une méthode et une échelle particulières sont simplement mieux adaptées qu’une autre à la mesure d’un type particulier de matériau et donneront des résultats plus ou moins précis en fonction des exigences de l’essai.

    Les types les plus courants de duromètres utilisés dans l’industrie

    Lorsque vous achetez un duromètre, vous devez baser votre choix sur les matériaux que vous évaluerez le plus. Il convient de noter qu’un duromètre à l’échelle de Vickers est préférable pour les métaux et les céramiques. Les techniques Brinell et Rockwell sont les plus utilisées pour les métaux. Le duromètre Rockwell peut également être utilisé pour mesurer la dureté des plastiques et même des matériaux de revêtement, en fonction du type de pénétrateur et de charge utilisés.

    Pour les matériaux fragiles et les revêtements, il existe des duromètres avec des méthodes et des échelles Knoop. Notez que, comme les méthodes Rockwell, Brinell et Vickers, la méthode Knoop peut également comporter plusieurs échelles. De même, la méthode Shore est très connue pour ses échelles Shore A et Shore D. Ces dernières sont souvent utilisées pour la détermination de la dureté des matériaux. Ces dernières sont souvent utilisées pour mesurer la dureté des résines souples et rigides respectivement.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici