E-MARKETING/SEOComment détecter et sortir d'une pénalité Google ?

Comment détecter et sortir d’une pénalité Google ?

-

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes peut-être confronté à l’un des plus grands fléaux des webmasters en ce moment. En effet, les pénalités de Google peuvent rendre votre site web complètement invisible dans son moteur de recherche en une fraction de seconde.

Vous constatez une baisse de vos positions et donc une baisse de votre trafic organique, alors que vous n’avez pas apporté de modifications majeures à votre référencement naturel ? Vous êtes peut-être victime d’une pénalité Google. Ce système, mis en place par le géant de l’Internet, vise à pénaliser les sites web qui ne respectent pas les conditions générales d’utilisation du moteur de recherche.

Ainsi, si vous utilisez des techniques interdites pour influencer ou manipuler le classement de votre site dans les résultats organiques de Google, vous enfreignez les CGU. Et cette violation des règles peut vous coûter cher. En effet, une pénalité de Google entraînera un déclassement plus ou moins fort de votre site web dans les résultats de recherche.

Il est alors possible que vos pages web, qui étaient auparavant bien positionnées dans les SERP, se retrouvent dans les abysses des résultats.

Les différents types de pénalités Google

Lorsque l’on parle de pénalités Google, il faut distinguer deux types de pénalités :

  • Les pénalités manuelles.
  • Et les pénalités automatiques

Ces deux types de “pénalités” n’ont rien à voir l’un avec l’autre, et les moyens d’y échapper sont également très différents. Quoi qu’il en soit, avant de savoir quelle action entreprendre, il est important de distinguer la différence entre ces deux types de pénalités Google.

Pénalités manuelles de Google

Une pénalité manuelle, comme son nom l’indique, est effectuée manuellement par un humain. Dans ce cas, il s’agit d’un membre de l’équipe Qualité de Google. Ces personnes sont chargées de vérifier les avertissements automatiques qui sont renvoyés par les robots de Google. C’est ainsi qu’elles décident d’appliquer ou non une pénalité au site web en question.

Ces pénalités sont clairement communiquées aux webmasters concernés via la Google Search Console. Via cette dernière et l’onglet “Sécurité et actions manuelles”, Google vous informe si vous avez été sanctionné, quelles URL sont concernées, la ou les raisons et la manière d’en sortir.

Soyons honnêtes, sortir d’une pénalité manuelle n’est pas une tâche facile. Dans certains cas, cela peut même prendre plusieurs mois.

Pénalités automatiques de Google

Ces pénalités sont également appelées pénalités algorithmiques car elles sont déclenchées automatiquement par l’algorithme de Google. Il n’y a aucune intervention humaine dans la mise en œuvre de cette pénalité.

Les deux algorithmes développés par Google pour pénaliser automatiquement les sites web qui ne respectent pas les CGU sont appelés Panda et Penguin. Ils sont conçus pour punir les webmasters qui ont abusé de techniques de référencement douteuses. Ou en d’autres termes, ceux qui auraient pratiqué le black-hat SEO.

Google Panda

Google Panda a été introduit au cours de l’année 2011. Il vise à lutter contre les sites web qui publient du contenu de mauvaise qualité. L’objectif de Google étant de promouvoir les pages à forte valeur ajoutée dans ses SERPs, Google Panda a ensuite été conçu pour appliquer une pénalité automatique une fois en place :

  • Vous fais perdre des positions dans les SERPs
  • Désindexer complètement certaines pages
  • Le budget d’exploration de votre page est réduit.

Google Penguin 

Sorti mi-2012, Google Penguin pénalise les sites qui ont abusé du netlinking, c’est-à-dire l’achat ou la vente de liens pour améliorer leur PageRank. (Pour rappel, le netlinking est interdit par Google. Vous le pratiquez à vos risques et périls). L’algorithme est également capable d’identifier les pages qui pratiquent le bourrage de mots-clés.

Quelles sont les conséquences d’une pénalité de Google ?

Les conséquences d’une pénalité peuvent être absolument dramatiques pour un site web. En effet, un site pénalisé peut être déclassé dans les résultats organiques de Google. De plus, certaines pages peuvent tout simplement être désindexées et disparaître du moteur de recherche.

Dans le pire des cas, le site peut être “blacklisté” par Google. Dans ce cas, aucune page du site en question ne sera affichée sur Google.

Imaginez les conséquences sur l’économie et l’emploi : Des milliers de sites web font vivre des centaines de milliers de personnes dans un pays. Nous avons souvent tendance à l’oublier, mais oui, des personnes se cachent derrière un site web.

Le site belge Selectos, un comparateur de prix, en a fait l’amère expérience récemment. Après une pénalité manuelle, le site a perdu plus de 90% de son trafic organique. Une véritable catastrophe pour ce site de comparaison de prix qui emploie plus de 15 personnes.

Comment sortir d’une pénalité Google ?

Si vous pensez avoir été victime d’une pénalité automatique, il n’y a pas de règle précise à appliquer pour y remédier. Il vous suffit d’examiner en profondeur votre site Web pour vous assurer qu’il respecte les bonnes pratiques publiées par Google. Essayez de nettoyer vos backlinks toxiques, supprimez ou réécrivez le contenu de faible qualité, etc. Dans la plupart des cas, une pénalité automatique peut être corrigée facilement et rapidement. Il vous suffit de remettre votre site en ordre et d’attendre la prochaine mise à jour du filtre de Google.

 

Enfin, si vous êtes victime d’une pénalité manuelle (clairement affichée dans votre section Google Search Console), la situation est plus délicate. Vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour prouver votre bonne foi à Google. Une fois cette démarche effectuée, vous devez demander à Google de réexaminer votre site. Cela peut prendre plusieurs semaines, alors ne négligez pas de prendre des mesures correctives.

Voici une liste d’actions que vous pouvez envisager pour sortir d’une pénalité Google :

  • Prenez des mesures immédiates sur les problèmes qui ont amené Google à vous infliger une pénalité
  • Révisez l’aspect technique (référencement sur site) pour répondre aux exigences de Google.
  • Ajoutez du contenu de qualité aux pages qui n’en ont pas
  • Supprimez ou révisez les pages dont le contenu est de mauvaise qualité.
  • Analysez et nettoyez vos backlinks. En dernier recours, utilisez l’outil de désaveu des liens dans Search Console.
  • Vérifier qu’aucun de vos contenus n’est affecté par le bourrage de mots-clés.

Cette liste est loin d’être exhaustive. Se sortir d’une pénalité Google peut demander beaucoup de temps et d’efforts. Si vous vous sentez incapable de le faire, n’hésitez pas à faire appel à un freelance ou à une agence spécialisée dans le référencement.

Actualité

5 applications pour faire de l’espionnage téléphonique

Les utilisateurs de smartphones possèdent énormément de données et ne sont pas toujours conscients de l'étendue de ce qu'ils...

Rhinoshield : quelles sont les meilleures coques MagSafe pour protéger son iPhone ?

Choisir une coque pour protéger votre iPhone n'a jamais été aussi facile. Heureusement, vous êtes au bon endroit. Nous...

4 astuces pour redonner vie à votre vieux linge

Les vêtements en disent long sur la personne qui les porte. Par conséquent, des soins appropriés sont recommandés de...

Test du Google Pixel 6a : le meilleur téléphone à moins de 500 euros

Consultez les résultats du test Google Pixel 6a dans cet article pour décider de l'acheter ou non. Il y a...

iPhone 14 : où précommander le nouveau téléphone d’Apple ?

Vous êtes fan d'iPhone et vous vous demandez où précommander le nouveau modèle ? Voici quelques-unes des pages de...

Quelle est la coque la plus résistante pour iPhone 13 ?

Les meilleurs étuis/coques pour iPhone 13 protègent votre nouveau téléphone contre les chutes, les rayures et autres dommages, ce...

Populaires

Annuaire inversé : Comment connaître le nom de l’appelant ?

L'annuaire inversé gratuit est le meilleur endroit pour en...

Quelles formes et formats de tampon encreur choisir ?

Quel support dois-je choisir pour mon tampon ? Les tampons...