High-techSMARTPHONETest de l'Apple iPhone 15 : un ensemble solide,...

Test de l’Apple iPhone 15 : un ensemble solide, avec une mise en avant de l’USB-C

-

Sommaire

AVANTAGES

  • Écran idéalement calibré.
  • Transition pratique vers l’USB-C.
  • Performance exceptionnelle de l’A16 Bionic.
  • Qualité de la photographie grand-angle.

INCONVÉNIENTS

  • Absence persistante de recharge véritablement rapide.
  • Limitation de l’écran à une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz.
  • Exagération de la capacité de zoom.
FICHE TECHNIQUE / CARACTÉRISTIQUES
Dimensions 147.6 x 71.6 x 7.8 mm
Poids 171 g
Diagonale d’écran 6.1 pouces
Définition d’écran 2556 x 1179 px
Résolution 461 ppp
Type d’écran Amoled

 

L’iPhone 15 prend la relève de l’iPhone 14 en ce début d’automne. À quelques concessions près, ce smartphone s’impose comme un successeur digne de l’iPhone 14 Pro, offrant une performance soignée, sans grandes surprises.

Présentation

L’iPhone 15, qui occupe la position d’entrée de gamme parmi les smartphones d’Apple (à l’exception des modèles SE, qui sont moins fréquemment renouvelés), offre l’essentiel de l’expérience Apple dans un format relativement compact. Cupertino ne modifie que rarement le design de ses appareils, et il est indéniable que l’iPhone 15, dévoilé en septembre 2023, présente une ressemblance frappante avec les modèles iPhone 14, 13 et même 12.

Cependant, comme on dit, le diable se cache dans les détails, et Apple a promis de nombreuses nouveautés lors de sa présentation. La plus remarquable est l’adoption de la nouvelle connectique USB-C, mais on peut également noter l’intégration de l’îlot dynamique dans l’écran et le passage à un capteur photo principal de 48 Mpx. Ces éléments s’accompagnent d’une fiche technique relativement prévisible : un écran OLED de 6,1 pouces, la puce A16 Bionic, une charge rapide allant jusqu’à 20 W et un double module photo.

Ce qui est encore plus surprenant, c’est qu’Apple a décidé de réduire le prix final. Alors qu’il fallait débourser au moins 1019 € pour acquérir un iPhone 14 lors de sa sortie en 2022, l’iPhone 15 (128 Go, comme son prédécesseur) est désormais proposé à 969 €. Ce tarif le place dans la catégorie des smartphones très haut de gamme, un segment fortement concurrentiel où la concurrence propose souvent des prix plus bas. Il se retrouve ainsi en compétition directe avec des concurrents tels que le Samsung Galaxy S23, qui offre un format compact, le Google Pixel 7 Pro, ou même le Honor Magic 5 Pro.

Ergonomie et design

L’iPhone 15 “tout simplement” conserve une grande similitude avec ses prédécesseurs. Apple n’a pas opté pour un nouveau matériau pour le châssis de son smartphone, qui continue d’être revêtu d’un boîtier aux bords en aluminium, maintenant ainsi son poids inchangé. Ce dernier modèle d’Apple pèse 171 g, ce qui représente une différence de seulement 1 g par rapport à l’iPhone 14. En ce qui concerne ses dimensions, elles sont légèrement supérieures, mesurant 147,6 x 71,6 x 7,8 mm.

Pour dénicher les nouveautés de cet iPhone 15, il faut se pencher sur les détails. Tout d’abord, on remarque que les bords du téléphone sont arrondis, offrant une prise en main plus agréable que celle de l’iPhone 14. Cette amélioration ne concerne pas seulement l’ergonomie, elle a également un impact sur l’esthétique. Apple a choisi de teinter le verre qui compose la coque arrière en profondeur, ce qui donne un aspect visuel agréable. De plus, les couleurs disponibles (bleu, jaune, rose, vert pastel, ainsi que le noir) sont bien assorties. Cependant, l’aspect le plus intéressant réside dans le fait que cette coque est mate et résiste aux traces de doigts.

La coque de l’iPhone 15 conserve les boutons classiques que l’on trouve dans cette série. Le commutateur physique dédié au mode silencieux est toujours présent, tandis que le bouton d’action avec retour haptique est réservé aux modèles 15 Pro et 15 Pro Max. Les touches de réglage du volume sont toujours positionnées sur la tranche gauche du téléphone, tandis que le bouton d’allumage se trouve sur la tranche droite, et le module photo à l’arrière reste inchangé.

L’une des nouveautés les plus marquantes de l’iPhone 15 se situe sur la tranche inférieure, avec l’introduction d’un port USB-C. Apple anticipe ainsi les directives de l’Union européenne en remplaçant son connecteur habituel Lightning par un connecteur universel. Il est important de noter que l’USB-C est un format qui cache différentes réalités. Dans ce cas, Apple l’associe à la norme USB 2.0, offrant des taux de transfert allant jusqu’à 480 Mb/s. Les modèles iPhone 15 Pro et 15 Pro Max bénéficient, quant à eux, de l’USB 3.0, permettant des vitesses de transfert bien plus élevées, atteignant jusqu’à 10 Gb/s. Bien que cette différenciation puisse frustrer à ce niveau de gamme, il est important de rappeler que le connecteur Lightning de l’iPhone 14 n’était pas plus rapide, car il respectait également la norme USB 2.0.

Ce tour d’horizon ne serait pas complet sans évoquer l’écran. Il s’agit toujours d’une dalle de 6,1 pouces qui occupe environ 86 % de la façade, avec une nouvelle caractéristique : les capteurs frontaux ne sont plus intégrés dans une encoche. La Dynamic Island, un petit poinçon oblong agrémenté de fonctionnalités logicielles introduites avec les iPhone 14 Pro et Pro Max, fait son apparition sur l’iPhone 15 (et le 15 Plus). Cette amélioration est certainement la bienvenue et place presque ce téléphone comme l’héritier direct de l’iPhone 14 Pro.

En ce qui concerne la connectivité sans fil, l’iPhone 15 offre des fonctionnalités classiques, notamment le Wi-Fi 6, la 5G et le Bluetooth 5.2.

Écran

Les générations d’iPhone classiques se suivent et se ressemblent, conservant leur diagonale de 6,1 pouces et la technologie OLED. Comme indiqué précédemment, ce qui distingue principalement les iPhone 14 et 15 de face, c’est la Dynamic Island.

Du point de vue technique, Apple apporte peu de changements en 2023. L’iPhone 15 arbore toujours un écran OLED avec un taux de rafraîchissement de 60 Hz, ce qui est nettement inférieur à ce que proposent la plupart des fabricants concurrents, qui offrent généralement des taux de 120 Hz, voire davantage avec la technologie LTPO pour une variation dynamique. La résolution de l’écran reste la même à 1179 x 2556 pixels, ce qui équivaut à une densité de pixels de 461 ppi. L’iPhone 15 promet également une luminosité accrue, atteignant 1000 cd/m² en conditions standard, 1600 cd/m² en pic en mode HDR, et jusqu’à 2000 nits en plein soleil. Nous avons mesuré une luminosité de 1031 cd/m², ce qui représente une amélioration substantielle par rapport à l’iPhone 14 (844 cd/m²). Cette luminosité est particulièrement utile pour compenser les reflets, qui demeurent visibles sur l’écran (environ 46 %).

Cet écran confirme la maîtrise d’Apple en ce qui concerne la qualité d’affichage. Il est parfaitement calibré, avec une température moyenne des couleurs de 6568 K, se rapprochant au plus près de la valeur de référence de 6500 K.  Il est important de rappeler que la société californienne ne permet pas de personnaliser les paramètres d’affichage, ce qui signifie qu’elle ne peut pas se permettre la moindre erreur en matière de calibrage.

Avec la technologie Oled, le contraste de l’écran est pratiquement infini. De plus, il n’y a aucune rémanence perceptible, le temps de réponse tactile est de 65 ms, et la luminosité minimale atteint 1,4 cd/m². Il est à noter que la possibilité de régler la luminosité à 0,1 cd/m², ce qui était utile pour une utilisation dans l’obscurité, a été supprimée par Apple.

Performances

L’iPhone 15 hérite des caractéristiques de l’iPhone 14 Pro et du 14 Pro Max en ce qui concerne l’affichage (îlot dynamique) et la photographie (capteur principal). Il en va de même pour la performance, et sans surprise, ce smartphone est équipé de la même puce A16 Bionic gravée en 4 nm, dotée de six cœurs. Cette puce est identique à celle présente dans l’iPhone 14 Pro, et bien qu’Apple n’en fasse pas de communication officielle à ce sujet, on sait qu’elle est associée à 6 Go de mémoire vive. L’avantage de la marque américaine réside dans sa capacité à optimiser la combinaison de ses puces et de son système d’exploitation.

En ce qui concerne l’iPhone 15, la puissance est au rendez-vous. Le CPU offre des performances fluides et le GPU est tout aussi performant. Cependant, il est à noter que l’A16 Bionic peut connaître un certain échauffement, plus prononcé que celui de l’iPhone 14 Pro. Cela se traduit par une légère diminution des performances (throttling) après quelques minutes d’utilisation, ce qui a été confirmé par nos benchmarks. Cela dit, il n’y a rien de dramatique à signaler, mais cela mérite d’être noté.

Photo

La configuration de l’appareil photo arrière de l’iPhone 15 ressemble de manière frappante à celle de l’iPhone 14. Cependant, il y a une différence significative à noter entre les deux smartphones : Apple a remplacé son capteur principal habituel de 12 mégapixels par un capteur de 48 mégapixels, également équipé d’un grand-angle équivalent à 26 mm (ouverture f/1,6). En revanche, l’iPhone 15 conserve son module ultra grand-angle avec un capteur de 12 mégapixels, ainsi que son capteur frontal de 12 mégapixels (avec une optique f/1,9 et une focale équivalente à 23 mm).

Module principal : 48 Mpx, f/1,6, éq. 26 mm

Le module principal utilise une technique appelée “pixel-binning”, mais avec une approche plutôt originale : par défaut, les photos sont prises en 24 mégapixels. Malgré cette augmentation de la résolution, il n’y a pas d’augmentation significative de la taille des images. À titre de comparaison, une photo de notre scène de test en éclairage diurne pèse 3,8 Mo en 24 mégapixels (au format HEIF), tandis que la même image en 12 mégapixels (la résolution native en JPG) sur un Samsung Galaxy Z Flip 5 pèse, par exemple, 4,7 Mo. De plus, il est possible de choisir l’exportation en 12 mégapixels dans les paramètres de l’application Réglages, bien que nous ayons opté pour le format prédéfini par Apple dans le cadre de ce test.

La qualité du traitement des images est indéniable. En comparaison avec l’un des leaders en matière de photographie mobile, le Google Pixel 7 Pro, l’iPhone 15 se distingue. La zone centrale de notre scène présente une qualité équivalente entre les deux smartphones, et l’iPhone 15 pourrait même avoir un avantage grâce à une exposition accrue et des micro-contrastes accentués. Dans les deux cas, la restitution des textures et des petits détails est impressionnante. Cependant, on note que l’iPhone 15, malgré sa tendance à produire des couleurs globalement naturelles, a une légère tendance à saturer les teintes rouges. En ce qui concerne les bords de l’image, l’iPhone 15 offre une performance satisfaisante, mais n’atteint pas le même niveau de netteté que son concurrent.

La photographie en conditions de faible luminosité s’avère plus délicate, et l’écart entre les deux smartphones se creuse. Apple améliore progressivement sa performance d’une année à l’autre, mais il est indéniable que le Pixel 7 Pro conserve un avantage dans ce domaine. Les images prises avec l’iPhone 15 sont bruitées, bien qu’elles maintiennent un bon niveau de détail et une homogénéité louable dans l’image.

Zoom x2

Apple met en avant la multiplication des focales sur ses derniers iPhones, que ce soit pour les modèles classiques ou Pro. L’iPhone 15 propose donc un “zoom x2” qui, en réalité, utilise les informations de 12 mégapixels dans l’image capturée par le capteur principal de 48 mégapixels intégré au smartphone. Les équivalents de 24 mm et 50 mm offrent-ils une qualité d’image équivalente ? Pas exactement. Avec le “zoom”, on observe plus de lissage, moins de contraste et des couleurs moins naturelles.

Module ultra grand-angle : 12 Mpx, f/2,4, éq. 13 mm

Le module ultra grand-angle est un autre aspect à considérer. Apple n’utilise pas plus de pixel-binning que Google, mais il maîtrise moins bien cette technologie. Les détails sont moins riches, même en conditions de bonne luminosité. Cependant, l’iPhone 15 compense en partie cela en offrant une exposition plus flatteuse à l’œil.

En conditions de faible luminosité, il est cependant difficile d’être indulgent envers le smartphone d’Apple. Les images sont floues, remplies de bruit, et seule la zone centrale est à peu près lisible, tandis que la périphérie de la scène disparaît dans l’obscurité.

Module frontal, mode portrait et vidéo

Le module photo frontal d’Apple a connu peu de changements, toujours équipé d’un capteur de 12 Mpx avec une optique f/1,9. Le mode portrait associé conserve sa performance, et l’introduction d’un mode nuit en façade est appréciée – une fonctionnalité précédemment réservée aux modules arrière. En ce qui concerne la vidéo (selfies), le smartphone permet d’enregistrer en 4K à 60 images par seconde, tout comme il est possible d’enregistrer à la même résolution avec le module photo arrière. Le mode cinématique, qui simule la profondeur de champ en vidéo, était déjà disponible l’année dernière et reste disponible sur l’iPhone 15.

Autonomie

L’iPhone 15 est équipé d’une batterie d’une capacité de 3349 mAh, légèrement supérieure à celle de l’iPhone 14. Cependant, en raison de sa tendance à chauffer, le smartphone perd un peu en autonomie. Lors de notre test de lecture vidéo, il a duré 18 heures, contre un peu plus de 24 heures pour l’iPhone 14. Il peut toujours tenir une journée loin du chargeur, mais pas nécessairement plus.

La charge rapide est un domaine où Apple s’engage plutôt minimalement. Pour recharger complètement l’iPhone 15, il faut encore compter 1 heure et 30 minutes, cette année encore. Le câble de charge approprié est fourni (il dispose d’un connecteur USB-C et est doté d’un cordon tressé conçu pour être durable), mais pour bénéficier de la charge la plus rapide possible, il est nécessaire d’investir dans un bloc secteur Apple de 20 W ou un équivalent. Cette durée de charge est plus longue que la moyenne, ce qui est d’autant plus surprenant compte tenu de la capacité de la batterie de l’iPhone 15, en particulier à son niveau de gamme.

Il est important de noter que l’iPhone 15 prend en charge la charge sans fil. Avec la technologie MagSafe d’Apple, vous bénéficiez d’une puissance de 15 W, tandis qu’avec un accessoire compatible Qi (le standard actuel), vous devrez vous contenter de 7,5 W. Un dernier point à noter : grâce à un câble USB-C/USB-C, il est désormais possible d’utiliser l’iPhone 15 pour alimenter d’autres appareils, tels qu’un boîtier d’AirPods équipé d’une connectique USB-C.

Durabilité

Le score de durabilité d’un smartphone permet d’évaluer à la fois sa durabilité pour le consommateur et son impact sur l’environnement. Il se base sur plusieurs facteurs, notamment l’indice de réparabilité, des critères de durabilité tels que l’indice de protection, l’utilisation de connecteurs standards, la durée de garantie et la disponibilité des mises à jour. De plus, il inclut une évaluation des politiques de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) de la société.

En conclusion, l’iPhone 15 ne réserve pas de grandes surprises, mais il offre une expérience satisfaisante. Apple propose un smartphone doté d’un écran parfaitement calibré (mais toujours limité à 60 Hz), intégré dans un boîtier élégant qui profite désormais d’un connecteur USB-C pratique, bien que les débits de transfert et la charge rapide ne soient pas au rendez-vous. L’appareil n’est peut-être pas aussi polyvalent que les modèles iPhone Pro, mais il se démarque avec une performance photo convaincante. Son autonomie est adéquate, et son format compact en fait une option intéressante pour ceux qui sont rebutés par les dimensions plus imposantes des modèles Pro. En résumé, il s’agit d’un smartphone conventionnel mais réussi, qui sera particulièrement adapté à ceux qui souhaitent rester fidèles à l’écosystème Apple et qui n’ont pas mis à jour leur appareil depuis plusieurs années.

Actualité

MacOS Sequoia fusionne votre Mac et votre iPhone grâce à cette nouvelle fonctionnalité

Avec macOS Sequoia, le nouveau système d'exploitation de bureau d'Apple, la marque à la pomme intègre de nombreuses nouveautés....

Nokia révolutionne les appels téléphoniques avec un son 3D immersif

Une avancée technologique majeure Nokia a franchi une étape décisive dans l’évolution des appels téléphoniques. Le 10 juin 2024, Pekka...

Assassin’s Creed Shadows : Comment la météo dynamique va changer votre façon de jouer ?

Une immersion dans le Japon féodal L’Asie a la cote dans le jeu vidéo en ce moment. Après la sortie...

Apple Vision Pro : le casque d’Apple arrive en France le 12 juillet

Le lancement international du Vision Pro Ce n’était qu’une question de temps avant qu’Apple se décide à offrir un passeport...

De l’eau gelée sur Mars, polluants éternels et voyage dans l’espace 

En système solaire : Mars : de l'eau gelée au sommet des hauts volcans de la planète Rouge Des traces...

03 choses à retenir de l’Ubisoft Forward 2024

L’E3 a peut-être disparu, mais le mois de juin est toujours synonyme d’annonces diverses et variées pour le monde...

Populaires

Comment contacter le service client Vinted ?

Vinted : le service client Vinted est un dressing virtuel...

Comment nettoyer votre clavier sans l’endommager ?

Optimiser le nettoyage de votre clavier Si vous utilisez souvent...